• Collection Le Jury

    Collection créée par Stanislas-André Steeman en 1940, en association avec l’éditeur-imprimeur Beirnaerdt situé 41, rue des coteaux à Bruxelles.

    « Le Jury , la première grande collection belge de romans d’auteurs
    belges qui ne vous offre que des succès !
     »

    Elle se compose de deux formats : 25 livres à la numérotation en chiffres romains sortis entre 1942 et 1945 et 66 fascicules entre octobre 1940 et 1944.

    Les 25 romans

    I Légitime défense par Stanislas-André Steeman 1942
    II Sang chaud par Lucien Marcha
    III Le Destin de Madame Hortense par Louis Dubrau
    IV Champ-Dormant par Carine
    V Le Quai de la Main d’or par Jean Marsus
    VI Sans appel par Jean Léger 1943
    VII L’infaillible Silas Lord par Stanislas-André Steeman
    VIII Plaidant coupable par Van Monfort
    IX Le Jeu des rois par Anne Sylvius
    X Tempête dans le port par Max Servais
    XI Le bâtisseur par Jules Stéphane
    XII L’Homme tout seul par Yvan Dailly
    XIII Le lévrier bleu par Stanislas-André Steeman
    XIV Dieu châtie les faibles par Pol Lorin
    XV Auto-stop par Géo Dambermont 1944
    XVI Que justice soit faite par Pol Lorin
    XVII La Sainte-Vehme par Max Servais
    XVIII Guignol par Anne Sylvius
    XIX Le maniaque par Jean Léger
    XX Retours à la terre par Jean Bodar
    XXI La gueule du loup par Max Servais
    XXII Six hommes morts par Stanislas-André Steeman
    XXIII Le trajet de la foudre par Stanislas-André Steeman
    XXIV La nuit du 12 au 13 par Stanislas-André Steeman
    XXV Un dans trois par Stanislas-André Steeman 1945

    En tout, près de 35 auteurs tous belges participent à ces collection, ce qui en tant de guerre peut être interprété comme une forme de résistance nationale à l’ennemi à travers cette liberté de publier.

    Fascicules 1 à 30

    Parmi ces écrivains figurent aussi des débutants auxquels Steeman fait confiance : des journalistes (Jean Bodar, Charles Bronne, Carine = Flore Many, Gaston Derycke, André-Paul Duchâteau, Paul Kinnet, Paul Max, Jules Stéphane, Mister Van = Raymond Van den Voorde, André Voisin) , des musiciens (Yvan Dailly, Paul Dermont = Dambermont, ), un avocat (Willy Leblond), un architecte (Géo Dambermont), un professeur de lycée (Jean Léger), un artiste peintre (Marcel Verbruggen), un fonctionnaire des impôts (Henri Lelubre), un docteur en droit (J.J. Marine), un écrivain-éditeur (Eugène Maréchal) et de vrais écrivains (Steeman lui-même, Roger-André Jacquart, Louis-Thomas Jurdant, Lucien Marchal, Mario Van Montfort, Jean Marsus, Thomas Owen, Max Servais, et bien sûr Georges Simenon).

     Fascicules 31 à 60

    On retrouve pendant la guerre quelques-uns de ces écrivains dans de
    petites collections parues aux éditions Le Sphinx dirigées par Eugène
    Maréchal, Chez Dupuis collection Bibliothèque jaune, chez Charles Gordine, pour les séries parues chez L’Essor, chez Les Auteurs Associés
    avec Jean Ray, chez les éditions Ignis à Bruxelles etc…

     Fascicules 61 à 66

    Série de 5 comprenant des nouvelles, 1946

    Bref, toute une équipe d’auteurs a contribué à cette collection sur une durée relativement courte (1940-1945), ce qui dans la littérature francophone est assez rare. Peut-être allons-nous retrouver ce type de « pool » au Fleuve Noir ou chez l’Arabesque quelques années plus tard.

    Une des particularités de cette série est que sur la première couverture des fascicules et une partie des romans se trouvent une photo ou un croquis du visage de l’auteur.

    1 La vieille dame
    qui se défend par Stanislas-André Steeman 1940
    2 Je n’ai pas tué Barney par Gaston
    Derycke
    3 Alerte à Manhattan par Van
    Monfort
    4 On a volé un corbillard
    par Louis-Thomas Jurdant 1941
    5 Meurtre à Copenhague par Jules
    Stéphane
    6 O’Byron s’est évadé par Paul Max
    7 Le Détective épouvanté par J. J.
    Marine
    8 La Résurrection d’Atlas
    par Stanislas-André Steeman
    9 Disparue à Noël par Van Monfort
    10 Morphine par Carine
    11 Drôle d’enquête par Willy
    Leblond
    12 L’Assassinat du torero par Paul
    Max
    13 Pattes de mouche par J. J.
    Marine
    14 La Mort de Saskia par André
    Voisin
    15 Sodome et Gomorrhe par Eugène
    Maréchal
    16 Ce soir, 8 heures par Stéphane
    Rey
    17 Mort le venin par Géo Dambermont
    18 Ma Pauvre Irène par Roger H.
    Jacquart
    19 Quatre crimes parfaits
    par Gaston Derycke
    20 La Femme du vieux par Van Monfort
    21 La Main passe par Louis-Thomas
    Jurdant
    22 Les Dossiers de l’agence  » 0
     » par Georges Simenon
    23 Bonne chance Mr Pick par Paul
    Kinnet
    24 Le Crime de Beira-Mar par Lucien
    Marchal
    25 Le Grand Feu par Géo Dambermont
    26 L’Homme tout nu par Georges Simenon
    27 Défense de fumer par Paul Kinet
    28 Destination inconnue par Thomas
    Owen
    29 Meurtre pour meurtre par André-Paul
    Duchateau
    30 Le Chien des géants par Jules
    Stéphane 1942
    31 Maldonne par Willy Leblond
    32 La Chambre interdite par Jean
    Bodar
    33 J’écoute aux portespar Jean
    Marsus
    34 Le Capanga par Lucien Marchal
    35 Le Prélude de Pugnani par Géo
    Dambermont
    36 Un Crime  » swing  »
    par Thomas Owen
    37 Mort dans l’abri M
    par Verbruggen
    38 Les Silences de Maigret
    par Georges Simenon
    39 Tout ou rien par André-Paul Duchâteau
    40 Mort au jour de l’an par Jules
    Stéphane
    41 Code d’honneur par Willy Leblond
    42 Le Nez de Cléopâtre par Thomas
    Owen
    43 Scandale par Jean-Marie Andrieu
    44 Le Monstre dans la tombe
    par Jean Léger
    45 Le Mystère de la Maison Pourquin
    par Charles Bronne
    46 La Baie aux requins par Max
    Servais
    47 Les Femmes adorent les fous
    par Mister Van
    48 La Justice de Neptune par Roger
    H. Jacquart
    49 La mort est du voyage
    par André-Paul Duchateau
    50 L’Honneur du régiment par Pol
    Lorin
    51 La Mort invisible par Jean Bodar
    52 La Mort de Don Juan par Jean
    Marsus
    53 Château des Lierres par Anne
    Sylvius 1943
    54 La Ganache par Géo Dambermont
    55 Meurtre sur le court par Paul
    Dermont
    56 Stationnement interdit par Paul
    Kinnet
    57 Ni fleurs, ni couronnes par Henri Lelubre
    58 L’Arme du crime par Louis Dubrau
    59 Le manuscrit de Tite-Live par Jean Marsus
    60 Chambre garnie par Max Servais
    61 Scandinavisch Bar par Max Servais
    62 Règlement de compte par Mister Van
    63 Le Mal du siècle par Yvan Dailly
    64 Crime au Zoute par Max Servais
    65 Marché noir par Mister Van
    66 Crime au km 83 par Chantal Roy 1944
  • Editions Moorthamers Frères

    La famille Moorthamers fonde sa librairie à Anvers en 1894, avant de s’implanter à Bruxelles et Paris au début du XX° siècle. Les frères Georges et Louis Moorthamers publient à partir de 1932 quelques romans à vocation policière.

     

    Outre les titres d’Edgar Wallace parus principalement en Belgique – voir le blog – ils éditent une courte série d’une douzaine d’ouvrages signés en majorité par le romancier belge Stanislas-Andté Steeman (1908-1970) avec ou sans son complice Sintair (Herman Sartini), sans doute alors une connaissance de la famille. Steeman publie en même temps ses titres dans la collection Le Masque, on peut penser que ses textes refusés pour la Librairie des Champs Elysées ont été édités grâce à cette maison.

    Les magnifiques couvertures dessinées sont hélas muettes. J’ajoute quelques titres dont Les Fleurs du mal de Charles Baudelaire avec le thème de « La jeune fille et la mort » en couverture.

    La librairie Moorthamers existe toujours à Paris 15° au 240 rue de Vaugirard, dirigée par Marianne Katz-Moorthamers.

    Le démon de Sainte-Croix par Stanislas-André Steeman (1931)
    Péril + 3 nouvelles par Stanislas-André Steeman
    Le maître de trois vies par Sintair et Steeman (1932)
    Le guet-apens par Sintair et Steeman
    Le cadavre no 5 par Georges Duvigneaud
    Le mystère du pavillon 13 par M. Boué et E. Aujay
    Nuit de tempête par Jean Doisy (1933)
    Le mystère du Paris-Bruxelles par Edmond Hoton et Hubert Trojean
    Le bar du cheval mort par L. M. Thylienne
    Happe-chair par Camille Lemonnier
    Ulla Ull par E. Stilgebauer
    Marbury alias Maitland par J. S. Fletcher

  • Stalislas-André Steeman – Zéro

    La renaissance du livre, Bruxelles, 1943. Réédition de l’original de 1932.

    Stanislas-André Steeman, célèbre créateur de « L’assassin habite au 21 », avait été surnommé après guerre par les critiques français « le Simenon belge », ignorant que Simenon était lui aussi belge !

    Indice 6/10.