• Collection Stick

    Proposée à partir de décembre 1940 en pleine guerre contre l’Allemagne, la collection Stick est l’une des rares pendant cette période à perdurer quelques mois. La guerre et ses restrictions de papier, le manque d’intérêt du lectorat y sont pour beaucoup. Parue sous le label Agence Parisienne de Distribution de chez Ventillard (8, rue du Croissant à Paris 2°), ces fascicules sont d’un format inhabituel 17×24 cm.

    Mais on peut penser que l’influence de Marcel Allain, papa de Fantômas et alors inspecteur des ventes chez les publications Georges Ventillard a aidé l’éditeur. L’écrivain en profite d’ailleurs pour placer quelques titres.

    Notons parmi les auteurs la présence de Robert Dansler (1900-1973), illustrateur qui réalisa de brillante manière les couvertures de la Collection Minuit toujours chez Ventillard, et devint mieux connu sous le nom de Bob Dan et ses multiples bandes dessinées (Tarou, Hardy, Bill Tornade, Jack Sport etc…).

    Indice 7/10.

    1. L’Escalier de la mort, Marcel Allain (1940)
    2. Une lettre… 3 morts, Robert Dansler
    3. Le lit de l’épouvante, Jean-Pierre Besson
    4. Un mort sous clef, Charle Ronze
    5. Le pyjama violet, Marcel Allain (1941)
    6. L’énigme de la maison noire, Herbert Michaël
    7. Un mort au micro, Robert Dansler
    8. Du sang sur un manège, Jean Stelli
    9. Meutres en série, Charles Ronze
    10. Un en trop… et deux en moins, Marcel Allain
    11. Le monstre de Saint-Basile, Jean-Pierre Besson
    12. Mazoglou et Cie, Robert Dansler
    13. Le rendez-vous de la mort, Charles Ronze
    14. L’Assassin?… C’est… , Marcel Allain
    15. Le Crime de la villa des roses, Jack River
    16. Le Speaker de la mort, Jean-Pierre Besson (1942)
    17. La Mort frappe en montagne, Marie-Louise Beucké
    18. Le Mort n’est pas mort, Marcel Allain
    19. Le moulin maudit, Maurice Limat
    20. La poutre creuse, Robert Dansler

  • Collection Sur la piste

    Les éditions Baudinière situées au 27,bis rue du Moulin Vert à Paris (14°) possèdent avant guerre un catalogue de plus de 1000 titres.
    La collection Sur la Piste est simplement un rejaquettage d’ouvrages déjà parus entre 1934 et 1937 dans la collection Les Romans Policiers (que je traiterais prochainement).
    Difficile de s’y retrouver, car ces sorties ont les dates de dépôt légal d’origine, et leurs prix ont souvent évolués en fonction de la période (entre 5 frs et 6,50 frs – grâce à de petites étiquettes posées sur le prix initial).

    L’illustrateur principal reste Louis-Félix Claudel qui avait traité la première série, mais parfois Jacques Leclerc (dit Jihel) ou Robert Dansler (dit Bob Dan) dessinent aussi quelques couvertures.

    La collection semble reprendre en 1941 avec huit titres illustrés par
    Henri-François Gazan (1887-1960). Ce dessinateur a été l’un des mentors de
    Modigliani après la première guerre mondiale et illustra de nombreuses
    revues entre 1920 et 1935.

    En 1939, Gilbert Baudinière décide de rejoindre le camp des pétainistes et publie pendant quelques années des auteurs antisémites. En 1944, il est exclu du Syndicat des éditeurs puis se voit interdit en décembre 1945 de conserver toute responsabilité dans le milieu de l’édition.

    Une tentative de ressortie des premiers titres se fait en 1950 avec la collection Stop, qui ne donnera le jour qu’à cinq ouvrages, dont un illustré par Brantonne.

    Collection « Sur la piste » (Tous les titres ne sont pas représentés ici) :

    Simon Bridier : La cabane tragique
    Rodolphe Bringer : Un cadavre anonyme
    Rodolphe Bringer : Le bal rouge
    Paul Darcy : Du sang sur les rails
    Yves Forestier : Le mort sur la falaise
    Suzanne Fremont : Ivan, l’homme sans voix
    Suzanne Fremont : L’avion tragique (Dansler)
    Gustave Gailhard : Les yeux du fauve
    Gustave Gailhard : L’homme sans visage
    Maurice Burnod : L’énigme des yeux verts
    André Lormeau : Le duel des revenants
    H.J. Magog : Un film dans la vie
    Robert-R. Métais : Le château du diable
    Joseph–Louis Sanciaume : Le spectre bleu
    Roch Santa Maria : Pendu trop court
    Roch Santa Maria : La rose de fer
    Provost de la Fardinière : Le mort en visite
    Guy Vander : Les apaches de l’océan
    Jean Kéry : L’étrange affaire du diamant bleu
    J.F. Louis Merlet : 13904 Le roman d’un forçat
    Suzanne Frémont : La sépulture profanée
    Joseph Blariaux : La fosse aux carnes
    Roch Santa Maria : Le mystère du chalet « Margot »
    Jean Copart : Panique au cinéma
    Yves Forestier : L’île du mort
    Gustave Gailhard : L’affaire du Yacht Poséidon
    Marc Minérath : La table d’argent (Dansler)
    Ludo Patris : La mort au téléphone
    Provost de la Fardinière : La lampe de midi
    J.J. Renaud : L’épingle verte
    Etienne de Riche : Un étrange suicide (Dansler)
    Jacques Roullet : La patronne du « Pick-me-up »
    Jean–Toussaint Samat : Le mort trop tôt
    Georges Steff : Un ministre a disparu
    Marie de Wailly : La morte aux yeux vivants
    Sam Walter : La formule du gaz B–812
    Joseph-Louis Sanciaume : Fortune maudite
    J. Dalto : Je revendique ces crimes
    Claude Portalès : Le collier de Civa
    Joseph Blariaux : Le manuscrit T.R. 37
    Yves Forestier : L’affaire de la Villa Morisse

    Nouvelle série, tous parus en 1941 :

    H.J. Magog : Un monsieur de Vichy
    Jules Esquirol : Le mur de bronze
    Marc Minérath : L’homme aux huit têtes
    Marc Daubrive : Est-ce un crime ?
    Suzanne Frémont : La sépulture profanée
    Guy de Raulin : L’œil de lynx (suivi de L’honneur du nom)
    Emmanuel Bourcier : Le gosse d’Alicante, rat d’hôtel
    Bernard Gervaise : On a tué la négresse

    Collection « Stop » :

    Pierre Dominique : L’énigme de Grossouvre
    Pierre Renaud et Pierre Masson : Le crime de la villa Beau–site
    Jean Kery : Huit hommes dans un château
    Bernard Gervaise : On a tué la négresse
    Claude Mariat : La Panthère broie du noir (Brantonne).

  • Collection Oeil de Faucon

    Petits fascicules parus pendant la guerre aux éditions SFEPI (Société Française d’Edition et de Publications Illustrées) située Rue Montmartre à Paris.

    Cette petite maison d’édition publie en tout dans cette série 34 livrets, les 3 annoncés ne sont jamais parus, sans doute à cause des restrictions de papier.

    C’est le dessinateur Robert Dansler qui illustre semble-t-il les couvertures, allant même jusqu’à écrire quelques numéros, ce qui est rare en soi dans ce type de publications. On le retrouve sur les superbes illustrations de la collection Minuit chez Ventillard, même maison. On compte aussi de vieux routiers du fascicule sentimental ou d’aventure comme Marcel Allain ou Germaine Pelletan.

    1 Robert Jean Boulan : Les aventuriers de la planète Mars
    2 Jean Pierre Besson : Les naufragés des mers du Sud
    3 Marcel Allain : Un drame au grand Nord
    4 Christiane Fournier : La pierre de longue vie
    5 Gilbert Vanet : Les trois émeraudes de l’Inca
    6 Jean Pierre Besson : 1000.000 lieues dans la stratosphère
    7 Marcel Allain : Les vagabonds de la Terre de Feu
    8 Germaine Pelletan : L’homme qui défia le temps
    9 Robert Dansler : Les géants du Titoradium
    10 Christian Fournier : Le mystère de la nuit sans lune
    11 Marcel Allain : Les vainqueurs de la mort
    12 Louise Ferval : La ruée vers l’Antarctique
    13 Jean Pierre Besson : La montagne d’or
    14 Paul Darcy : L’infernale planète
    15 Robert Dansler : A 300 mètres sous le pôle
    16 Robert Pedro : Dans la cité souterraine
    17 Robert Dansler : La princesse de la jungle
    18 Jean Pierre Besson : Le bandit au sombrero rouge
    19 Charles Ronze : Le maître des neiges
    20 Robert Pedro : Le cargo aux lingots
    21 Marcel Allain : L’incroyable aventure
    22 Charles Ronze : Le secret des mers australes
    23 Germaine Pelletan : L’île fantôme
    24 Allen Grace : Le sorcier de Sumérie
    25 Robert Pedro : Chez les coupeurs de têtes
    26 Charles Ronze : Les démons de la mine
    27 Marcel Allain : Au fond du gouffre
    28 Robert Dansler : Dans les griffes du serpent vert
    29 Robert Pedro : Les damnés du Dauphin Bleu
    30 Marcel Allain : Face à l’ouragan
    31 Charles Ronze : Le Kraken de l’océan glacial
    32 Charles Ronze : Que se passe-t’il ?
    33 Robert Dansler : Le bal des serpents
    34 Robert Pedro : L’île du chinois

    Annoncés non parus :
    Marcel Allain : Le château du mystère
    Marcel Allain : Corde coupée
    Marcel Allain : Le mort n’est pas mort

  • Le Maître de l’Invisible : Edward Brooker

    Voici une série d’illustrés de moyens format publiés entre 1953 et 1956 par la Société d’Editions Générales : Le Maître de l’invisible.


    Cette série fût publiée également quelques années avant en 1946-47. Pour rebondir sur les « propagandes silencieuses », les histoires racontées sont celles d’un mégalomane chinois, Pao Tchéou, qui a le don de devenir invisible à volonté. C’est en outre un personnage représentatif du péril jaune, cousin du « Fu Manchu » d’avant guerre.

    Malgré les plus improbables invraisemblances qui émaillent ces histoires, on y décèle une certaine poésie. Cet auteur est demeuré dans les esprits des initiés pour la célèbre phrase : « Eperdu, le Chinois tournait du jaune au vert. » …


    L’auteur, Edward Brooker (Edouard Ostermann) serait d’origine allemande et né en 1904. Il est fort probable que le pseudonyme de Sam P. Norwood qui clôtura la série soit du même écrivain. Il publia entre autres une cinquantaine de romans policiers chez Ventillard avant guerre.

    Série complète présentée ici, avec ses huit recueils illustrés en couleur. Indice pour l’ensemble : 6/10

  • Collection Minuit – Ventillard 1941-1948

    Collection éditée par Georges Ventillard et dirigée par Louis Chavance entre 1941 et 1948.

    L’ensemble des auteurs de cette courte série (24 titres) sont des écrivains français camouflés derrière des pseudonymes à consonance anglo-saxonne. On y retrouve entre autres Léo Malet, Louis Chavance, ou Edouard Osterman.