• René Caillé

    Emile Caillé est né en 1921 à La Rochelle. Après une école d’horticulture pour sa formation d’architecte paysagiste, il fait les Beaux-Arts à Toulouse.

    Après des débuts difficiles sur la ville rose, il monte à Paris en 1947. Le succès arrive enfin sous le nom de René Caillé dès « qu’il met une fille dans chaque dessin  » comme il le dit lui même.
    Ses magnifiques couvertures se remarquent à travers divers magazines comme « V » (déjà présentés ici), ou Le Rire. Ses dessins font le tour du monde et on les retrouve ici et là traduits dans toutes les langues pendant au moins trente ans.

    Il se spécialise dans le dessin léger, voire gaulois de « pin-up » à la française et demeure l’un des rares dessinateurs humoristes français à réaliser des dessins en couleurs. Il publie parallèlement plusieurs livres illustrés pour enfants.

    Enfin, on le retrouve dans une multitude de cartes postales, oui, celles-là même que plusieurs générations de français en vacances ont envoyés à la famille pour faire rire, tout comme Louis Carrière.

    En France, plus de 105 magazines et journaux différents ont publié sa signature en 50 ans de carrière. Il est nommé Chevalier dans l’ordre des Arts et des Lettres le 17 juillet 2009 dernier.
    En 2011, René Caillé vit dans la sud de l’Angleterre, bon pied bon oeil, et pratique encore le dessin mais pour le simple plaisir de ses proches …Je fais suivre tous les messages … !

    ______

    Attention ! Ne pas confondre avec René Caillié l’explorateur !

    Anecdote : Lorsque René Caillié quitte la France pour le Sénégal en 1816, il voyage au sein d’une escadrille composée de cinq navires, dont la célèbre frégate La Méduse, qui fera naufrage au cours de la traversée. Le peintre Géricault immortalisa cet événement tragique à travers une toile magistrale : « Le Radeau de la Méduse ».