• Guy de Théramond

    Il faudrait des années de recherches afin de cerner l’oeuvre littéraire et théâtrale de François-Edmond Gauthier de Téramond dit Guy de Téramond (1869-1957). Sa prolifique carrière aborde tous les genres du policier à la science-fiction, du roman à l’eau de rose au roman d’aventure ou historique, de la saynète à la comédie, de la pochade au vaudeville, de la pièce de théâtre à la comédie radiophonique…

    La courte collection mensuelle parue en 1929 aux éditions Ferenczi est basée sur les archives de la Préfecture de Police de Paris. Chaque volume est consacré à un aspect typique des bas-fonds parisiens, avec son cortège de tapineuses, de macs, de profiteurs en tous genres et de drames humains. L’illustrateur est l’un des fidèles de la maison d’édition : Paul Thiriat.

    Collection complète

    Le premier volume est préfacé par Madame Avril de Sainte-Croix, déléguée des Grandes Associations Internationales Féminines à la Société des Nations, sur l’intérêt d’un ouvrage qui montre « les dangers que court une jeunesse féminine non prévenue et trop accessible aux tentations de la rue, du plaisir facile, et du luxe. »

    Mesdemoiselles, vous êtes prévenues !

    Indice : 7/10

    1. Vendue ! (Roman de
    la traite des blanches) (1929)
    2. Les drames de la cocaïne
    (Roman de la cocaïne)
    3. Tripots et Compagnie
    (Roman du jeu)
    4. Les exploits des
    maîtres-Chanteurs (Roman du chantage)
    5. Dancings ! (Roman
    des exploits et des crimes des danseurs mondains)
    6. La Reine des
    Entôleuses (Roman de l’entôlage)
    7. Les vices de Paris
    (Roman des Métèques)
    8. Prisons de femmes
    (Roman de murs modernes)
    9. Les Parias (Roman
    de l’enfance malheureuse)
    10. Bouges et
    clochards (Roman des derniers bas-fonds)

    _________________

    Poursuivons avec la Collection Les dossiers secrets de la Police, basé sur le même principe de récupérer à la source les informations permettant de raconter des histoires policières :

    1 – La cave aux lépreux (1930)
    2 – Les faiseurs de monstres
    3 – Les voleurs de cadavres
    4 – La maison des poisons
    5 – La femme coupée en morceaux
    6 – Le crime du docteur
    7 – La madone des smokings
    8 – Le bar des servantes rousses
    9 – L’espionne aux pieds nus
    10 – Allo !.. Danton Police

    Il manque les n°2 et 3.
    Pas facile à trouver avec ces couvertures fragiles de Paul Thiriat !

    Indice 7/10.

  • Marcel Allain

    Ecrivain emblématique du début du XXème siècle, Marcel Allain (1885-1969) est avant tout le père, avec Pierre Souvestre dont il fût le nègre, de Fantomas. Ce personnage, créé en 1911, verra ses aventures s’écrire jusqu’en 1969 ! Les éditions et rééditions littéraires sont multiples, sans compter les adaptations au cinéma (notamment avec Jean Marais).

    Mais le romancier prolifique est aussi l’auteur de Fatala, Tigris, Miss Téria et Férocias :

    FATALA

     » Tout ce qu’il y a d’énigmatique dans la
    femme, tout ce qu’il y a d’apeurant dans le crime, tout ce qu’il y a d’infini
    dans l’amour, tout ce qu’il y a de redoutable dans la police !!! « 

    Les histoires en 22 volumes de la « goule aux cheveux d’or » et de son complice Bébert le costaud sont parus chez Ferenczi entre 1930 et 1931. Les couvertures semblent être de Paul Thiriat.
    On note l’utilisation systématique du point d’exclamation et d’interrogation dans les titres.

    1. Fatala
    2. La Goule aux Cheveux d’Or
    3. Bébert-le-Costaud
    5. Les Morts Vivants
    6. Un Ange !
    7. Masquée !
    8. L’Autre ?
    9. L’Esclave
    10. Jésus… Beau Gosse !
    11. Partie!
    12. Elle!
    13. L’Oeillet Rouge !
    14. Maudite!
    15. Brelan de Haines !
    16. Poupées d’Amour !
    17. Secret de Femme !
    18. Peur !
    19. Midinette ?
    20. Complice !
    21. Enfer d’Amour !
    22. Notre Maître !

      

    TIGRIS

    Clone de Fantômas et expert en camouflage et déguisement (comme Arsène Lupin) Tigris est sans cesse poursuivi par un policier, Rude et son fils Léon.
    Première parution en 24 volumes chez Ferenczi entre 1928 et 1930, avec des couvertures de Paul Thiriat.
    1. Tigris
    2. Coeur de Bandit
    3. Âme d’Amoureuse
    4. L’Audience Rouge
    5. Rude se venge
    6. L’Impossible Alliance
    7. La Dame en Violet
    8. L’Homme au Masque de Verre
    9. Qui ?
    10. Une Sainte
    11. Crime de Femme
    12. Le Mariage de Léon Rude
    13. Matricule 227
    14. Haut et Court
    15. Le Fantôme Rouge
    16. Le Troisième Squelette
    17. La Roulotte Maudite
    18. Crucifiée
    19. Volonté d’Altesse
    20. L’Homme Noir
    21. Villa des Glycines
    22. L’Instant Tragique
    23. Le Fossoyeur de Minuit
    24. Le Garage Rouge
     25. Tigris Vaincu

    Quelques volumes de cette collection sont réédités après guerre (1949-1950) encore chez Ferenczi avec de superbes couvertures de Georges Sogny :

    Tigris :

    1 – Tigris
    2 – Âme d’amoureuse
    3 – Vengeance de rude
    4 – Le valet de cœur
    5 – Une sainte !
    6 – Crime de femme
    7 – Forçat de l’amour
    8 – Si c’était Tigris ?
    (Tigris vaincu + Les mystères de Tennissiat)
     Mystéria :
    1 Mandragore de Henry Musnik
    2 Cinq cent millions en jeu
    3 Rapaces dans l’ombre
    4 La mort mène la ronde

    MISS TERIA

    Miss Téria est une sorte de James Bond au féminin avant l’heure. Agent secret de Sa Majesté, elle est à son tour une sorte de clône de Fatala, en moins criminelle puisque cette fois-ci elle est passée du côté des gentils …
    12 volumes paraissent à partir de 1931 toujours chez Ferenczi.
    Saga parue dans le quotidien Marseille libre en 1934. Puis chez Ferenczi en 1949 (voir au-dessus).
    1. Miss Téria
    2. Du Sang sur une Fleur
    3. Son Homme
    4. Coeur de Gosse !
    5. Une du Trottoir
    6. Je vous en prie…
    7. Son Altesse !
    8. Sous l’Ombrelle ?
    9. Le Poison des Lèvres
    10. Coquette ?
    11. Vendue
    12. Les Yeux qui Mentent

    Cette
    série est reprise mensuellement à partir de février 1946 au Québec, toujours en 24 volumes, chez
    l’éditeur Marquis à Montmagny. Pas faciles à trouver sur nos terres
    françaises.

    Miss Téria 1946
    Du Sang sur une fleur
    Son Homme
    Gosse de gosse !
    Une du trottoir
    Je vous en prie
    Son altesse
    Sous l’ombrelle
    Le Poison des lèvres
    Coquette ?
    Vendue
    Les Yeux qui mentent

    FEROCIAS

    Parues pendant vingt semaines dans un magazine chez Ferenczi en 1933.
    Tentative de ressortie d’une saga arrêtée précocement en 1946, sans doute faute de moyens de l’éditeur.

    Editions SELF, 1946

    1. Férocias
    2. Le Prix du sang