• Marcel-Georges Prêtre

    Marcel-Georges Prêtre fût un romancier prolifique qui avait un seul problème dans la vie : il n’avait pas le talent de l’écriture ! Ce qui ne l’empêcha pas de publier près de 130 ouvrages dans sa carrière d’écrivain …

    A partir de 1954, il reçu l’aide de Frédéric Dard pour une demi-douzaine d’ouvrages, dont celui-ci :


    La chair à poissons

    Editions
    Au Bouquin d’Or 1957

    Collection
    l’As de Pique
    192 p.

    Ce livre fera l’objet d’un scénario créé avec Maurice Delbez et Michel Lebrun pour le film « Dans l’eau qui fait des bulles » sorti en 1960 (avec Luis de Funès et Claudine Coster).

    Il est certain que M.G. Prêtre avait de bonnes idées, riche d’une vie un peu aventureuse entre la Suisse et ses voyages (Afrique, Amérique du sud) mais avait besoin d’une aide pour les mettre en page. On le soupçonne d’ailleurs d’avoir repris des textes de Dard déjà parus et de les avoir remaniés pour les publier sous son nom (comme Deux visas pour l’enfer qui est une reprise de Batailles sur la route).
    Etait-ce une collaboration littéraire ou un plagiat, nous ne le saurons jamais, une chose est sûre les deux hommes restèrent très liés jusqu’au décès de Prêtre en 1995.

    A partir de 1968, il s’associe à Marc Waeber, journaliste avec lequel il publiera de nombreux romans policier et d’espionnage sous le pseudonyme commun de François Chabrey.
    Plusieurs de ses romans furent adaptés pour la radio Suisse.

    Marcel Prêtre en compagnie de sa fille- Droits Réservés.

    Indice : 5/10