• Jean Vergerie

    Mystère de l’édition d’avant guerre, Jean Vergerie est l’auteur de sept ouvrages publiés aux éditions Balland dans la collection Eglantine entre 1935 et 1938. Difficiles à trouver pour cause de petit tirage, et du nombre d’amateurs qui les recherchent, ces histoires érotico-sado-maso-cauchemardo-réalistes nous décrivent des scènes proches de la folie, en tous cas à ne pas mettre entre toutes les mains …

    Le grand guignol sanguinolent, la violence des images provoquées, les tortures pratiquées, les monstres créés, tout cet univers parfois paroxystique autant que surréaliste annonce les bons vieux films gore des années 80, avec un demi-siècle d’avance.

    L’auteur affirme se servir des demandes que les lecteurs lui ont fait par courrier afin de produire ces histoires insensées … ainsi ces histoires ne seraient que les fantasmes inavoués d’une partie de la population …

    Indice pour la collection complète : 9/10.
    (Merci à Christophe B. pour son aide)

    Collection de l’Eglantine

    Férocités sensuelles, illustré par Lany-R et Sao-Chang, 1935

    Tortures et lubricité, illustré par Lany-R et Sao-Chang, 1935

    Le couvent des tortures, illustré par Sao-Chang, 1936

    Goules et vampires, illustré par Sao-Chang, 1936

    La clinique des cauchemars, llustré par Sadie-Mazo, 1937

    L’enfer des voluptés, illustré par Sadie-Mazo, 1937
    réédité sous le titre Histoire de Priska (Éditions de la Hippogriffe, Eric Losfeld 1955)

    L’île des vamps, illustré par Sadie-Mazo, 1938