• Jacques Mesrine – L’instinct de mort 1977


    Edition originale JC Lattés.

    Que dire de cet ouvrage « coup de poing » ? On ne peux rester indifférent à cette autobiographie écrite en prison ou il avoue avoir tué au moins 39 personnes. L’ennemi public numéro 1 n’est pas seulement un criminel sanguinaire et un braqueur violent, c’est aussi un homme intelligent et psychologiquement évolué qui écrivit ces pages. La guerre d’Algérie (durant laquelle on lui fît exécuter nombre de prisonniers) l’a marqué pour le reste de sa vie.

    Il fût abattu comme un sanglier Porte de Clignancourt à Paris sans sommations, il faut dire que pendant 15 ans il en a fait voir de toutes les couleurs à la glorieuse police Française !

    Livre réimprimé plusieurs fois mais l’édition originale reste recherchée par les amateurs, indice 5/10.