• Pat Richmond

    Etrange histoire que celle de cet ouvrage …
    Ecrit au tout début des années 50 par son auteur, le texte était destiné aux éditions du Triolet (11, rue Ernest Psichari à Paris 7°) où il devait rejoindre d’autres auteurs comme Christine Garnier ou Charles-Henri Dewisme

    Mais il ne parut pas. Les éditions du Triolet fermèrent faute de ventes … alors chez qui fourguer ce roman dit « léger » ? L’auteur se tourna vers les frères Pic, éditeurs de diverses collections érotiques à l’époque déjà recensées ici sur le blog. Il se trouva un pseudonyme à résonance américaine, Pat Richmond, un titre alléchant « Le désir rôde », et l’affaire fût rondement menée. Alphonse Boudard fît de même quelques mois plus tard chez ce même éditeur.

    Henri Vernes en 1965

    Ce qui fait le sel de cette petite histoire, c’est que derrière Pat Richmond (et C.H. Dewisme) se cache Henri Vernes, père de Bob Morane. Sorti des oubliettes dans les années 2000, cet ouvrage a bénéficié d’un retirage à 350 exemplaires chez Ananké en 2009, avec une explication manuscrite de l’auteur.

    Couverture superbe de Jacques Leclerc dit Jihel.
    Edition originale indice 8/10.
    Réédition : indice 4/10.

  • Gaston Bogart – Brandy Street 1953

    Publié chez R.E. Laroche Editeur à Bruxelles avec un tirage unique de 1000 exemplaires sur pur fil, c’est un autre exemple de la collaboration entre Henri Vernes (papa de Bob Morane) et Gaston Bogaert (ou Bogaerts).

    Ce dernier était un peintre surréaliste, mais aussi un écrivain qui sortit quelques essais philosophiques entre deux expositions de ses toiles. Bogaert (1918-2008) a écrit aussi sous le pseudonyme commun avec Henri Vernes de Cal W. Bogar en 1946 aux Editions Défense de la France.

     Une photo du jeune Charles Henri Dewisme (du temps où il était sur Paris ? …)

    Petit tirage, indice 8/10.

  • Charles-Henri Dewisme : La porte ouverte – 1944

    La porte ouverte, Editions la Renaissance du livre, 1944. Le livre sera livré avec un bandeau rouge-orange avec le libellé « L’instinct est plus fort que l’amour ». Prix 33 frs.

    Premier ouvrage du papa de Bob Morane, cet ouvrage sortit pendant la guerre et sa diffusion confidentielle ajouté aux nombreux collectionneur de l’oeuvre de l’auteur en font un livre rare et recherché.

    Charles-Henri Dewisme (né en 1918) publiera d’autres romans sous différents pseudonymes (Jacques Colombo, Jacques Seyr ou Ray Stevens entre autres) avant de créer Bob Morane.
    Ecrit entre février à décembre 1942, le livre n’est pas un chef d’oeuvre de littérature, mais à l’époque Dewisme, qui sortait d’une période ou il jouait lui même l’espion (il faisait passer des renseignements pour la résistance à Londres), avait la tête à Paris ou il sera bientôt journaliste pour une agence américaine.

    Indice 8/10.

  • Bob Morane

    Créée par Charles-Henri Dewisme sous le nom de Henri Vernes, voici une collection pour la jeunesse qui marqua le siècle passé.
    Les livres de Robert (Bob) Morane raconte les péripéties d’un aventurier baroudeur, une sorte d’Indiana Jones avant l’heure qui nous entraine à travers la planète dans des mondes mystérieux, tout en restant en perpétuelle lutte contre le Mal, l’Ombre Jaune.

    Première parution en Décembre 1953, cette grande série ne finira qu’avec la mort de son auteur … qui est toujours de ce monde. Traduit dans de nombreux pays, c’est une des plus longue série d’aventures parues en France (avec Simenon et San-Antonio), qui bénéficie en outre depuis des années d’un marchandising sans limites.

    Les couvertures des premières aventures chez Marabout Junior (Editions Gérard et Cie) sont de Pierre Joubert (1910-2002), dessinateur prolixe et officiel de l’organisation des Scouts de France. Sa carrière d’illustrateur dura 77 ans !

    Livres encore faciles à trouver, indice 3/10.

    Bob Morane – Marabout Junior (Editions Gérard et Cie) :

    1. La Vallée Infernale (1953)
    2. La Galère Engloutie (1954)
    3. Sur la Piste de Fawcett
    4. La Griffe de Feu
    5. Panique dans le Ciel
    6. L’Héritage du Flibustier
    7. Les Faiseurs de Désert (1955)
    8. Le Sultan de Jarawak
    9. Oasis K Ne Répond Plus
    10. La Vallée des Brontosaures
    11. Les Requins d’Acier
    12. Le Secret des Mayas
    13. La Croisière du Mégophias(1956)
    14. Opération Atlantide
    15. La Marque de Kali
    16. Mission pour Thulé
    17. La Cité des Sables
    18. Les Monstres de l’Espace
    19. Le Masque de Jade (1957)
    20. Les Chasseurs de Dinosaures
    21. Échec à la Main Noire
    22. Les Démons des Cataractes
    23. La Fleur du Sommeil
    24. L’Idole Verte
    25. L’Empereur de Macao (1958)
    26. Tempête sur les Andes
    27. L’Orchidée Noire
    28. Les Compagnons de Damballah
    29. Les Géants de la Taïga
    30. Les Dents du Tigre (Tome 1 Les cavernes d’acier)
    31. Les Dents du Tigre (Tome 2 La terreur verte)
    32. Le Gorille Blanc (1959)
    33. La Couronne de Golconde
    34. Le Maître du Silence
    35. L’Ombre Jaune
    36. L’Ennemi Invisible
    37. La Revanche de l’Ombre Jaune
    38. Le Châtiment de l’Ombre Jaune (1960)
    39. L’Espion aux Cent Visages
    40. Le Diable du Labrador
    41. L’Homme aux Dents d’Or
    42. La Vallée des Mille Soleils
    43. Le Retour de l’Ombre Jaune
    44. Le Démon Solitaire
    45. Les Mangeurs d’Atome (1961)
    46. Le Temple des Crocodiles
    47. Le Tigre des Lagunes
    48. Le Dragon des Fenstone

  • C.H. Dewisme – La belle nuit pour un homme mort 1949

    Un des premiers ouvrages écrits et publiés par Charles Henri Dewisme, dit Henri Vernes le papa de Bob Morane. Editions du Triolet à Paris, 1949.


    Un roman bien noir écrit en 1947, qui nous fait regretter que l’auteur n’ait pas évolué dans le roman policier psychologique. Ouvrage réédité récemment chez Lucien Souny dans la collection « sortis de l’oubli » (2007).

    Léo Malet disait de ce livre :  » C’est l’un de mes préférés « . Et le père de Nestor Burma ajoutait :  » Voilà un roman apocalyptique que je mets au même niveau que J’irai cracher sur vos tombes. je me demande même s’il n’est pas un peu au dessus « .

    Indice de cette édition originale : 8/10.

  • Cal. W. Bogar – La véritable histoire de Will Williamson


    Editions Défense de la France, collection Le Baudet noir 1946, Les 117 illustrations sont signées de Lucien Logé ; 3 titres parus à ma connaissance.

    Livre de jeunesse du célèbre papa de Bob Morane, Henri Vernes (de son vrai nom Charles Henri Dewisme), écrit en compagnie de Gaston Bogaert, peintre surréaliste belge. Agréable fantaisie qui recèle déjà le sens de l’aventure prêt à exploser dans les futures péripéties de Bob Morane.

    Indice de rareté 7/10.