• Gustave Aimard

    De son vrai nom Olivier Aimard (1818-1883), ce romancier prolifique a été abandonné par ses parents à l’âge de neuf ans. Très tôt, il voyage en Patagonie (Argentine) puis en Amérique du Nord où il se marie avec une indienne comanche. Sa vie agitée l’emmènera aussi en Europe de l’est avant de revenir au Mexique.

    Toute son œuvre est parsemée de la recherche inconsciente de sa famille biologique. Il se remarie en France en 1854 et écrit alors de nombreux récits consacrés à l’Ouest américain, d’abord dans les journaux puis sous forme de livres.
    En 1897, il repart pour Rio de Janeiro (Brésil) ou il entretient une amitié avec Pedro II, dernier empereur du pays. De retour en France, il meurt à l’hôpital Sainte-Anne, devenu fou.

    Ses écrits furent réédités maintes et maintes fois au 19° et 20° siècle. Cette présentation est l’une des multiples parues après-guerre, on se demande même comment les mêmes textes, tronqués et déformés ont pu être aussi communément lus …

    Baptisée « Collection Ivoire », cette réédition chez La Bruyère (Paris) compte 26 titres parus entre 1947 et 1952. Cette maison édite à cette même période les romans de la Collection La Cagoule déjà présentés sur le blog ici, avec des dessins de Ray(mond) Ducatez qui illustre les derniers numéros parus.

    Indice : 4/10
    Plus d’infos sur le romancier ici.

    1- La Grande Flibuste
    2- Le Souriquet
    3- Les Titans de la Mer
    4- Les Apaches
    5- Les Flibustiers Vainqueurs
    6- Michel Belhumeur
    7- Les Rois de l’Océan
    8- Les Frères de la Côte
    9- Les Bohèmes de la Mer
    10- Le Rancho
    11- Les trappeurs de l’Arkansas
    12-
    13-
    14- La tête d’aigle
    15-Le Grand Chef des Aucas
    16-Les Cœurs Sombres
    17-Dans le Cahildo
    18-Le Roi des Ténèbres
    19-Le Chercheur de Pistes
    20-Les Comanches
    21-Les Pirates des Prairies
    22-Schaw
    23-Le fils du sang
    24-Le cèdre rouge
    25-La loi de Lynch
    26- Dona Angela