• Sam Ross

    La collection « Les romans noirs » chez l’éditeur Jean Froissart ne connut que quelques ouvrages parus entre 1946 et 1955. « J’ai descendu un flic » a été écrit par Sam Ross, écrivain américain né en 1912 qui publia quelques titres dans la série noire.

    Le livre est sorti en 1948 (traduit par un certain Julien Guernec), est de grande dimension pour un polar (14 x 23 cm) et est illustré superbement par un dessinateur qui signe J.J. (tout complément est le bienvenu). L’histoire d’un jeune gangster tuant dans un mauvais réflexe un flic et se cache dans une famille d’américains moyens près de Chicago est typique de la vague de polars américains qui déferle sur la France après guerre.

    Julien Guernec publia dès 1947 « Faut toutes les buter » chez André Guerber, titre repris en 1951 sous le titre « Pol Monopol » chez Froissart également… On suit ? Ce même livre est ressorti en février 2010 aux éditions de la Baleine (Paris) et provoqua une polémique, autant à cause des propos considérés comme racistes qu’il contient, que sur l’auteur et ses opinions controversées.

    Derrière Guernec se cache François Brigneau (de son vrai nom Emmanuel Allot). Issu d’une famille socialiste, il fait une carrière dans la presse comme journaliste puis écrivain et fera un an de prison pour collaboration. Vous trouverez la suite sur le net, c’est pas terrible à raconter sur un blog qui se veux apolitique …