• Le mystère du cube blanc

    Il sort aux Editions de Savoie en Avril 1945 un petit livre de 96 pages signé F.D. Ricard dans la collection (éphemère) du Gendarme : Le mystère du cube blanc. Une sombre histoire d’un homme étrange nommé Mr Noname (Monsieur Personne) arrivant en même temps qu’est commis un meurtre dans un café-restaurant-hôtel des bords de la Saône …

    Et puis « Cube blanc » quel drôle de nom pour un établissement de ce genre … Et quel drôle de pseudonyme pour le jeune écrivain qui ne signa qu’une fois avec ce nom, « Ricard » étant la contraction de Frédéric Dard, tout le monde l’aura reconnu.


    On retrouve ici le travail de « mercenaire » de la littérature voulu par l’auteur désirant se positionner sur les traces de Max-André Dazergues qu’il admire beaucoup. On retrouvera un livre identique déjà présenté sous le pseudonyme de Sydeney.

    Vous noterez la présence déjà du commissaire Baume et son adjoint l’inspecteur Sidoine, prélude au duo San-Antonio – A.-B. Bérurier qui verra le jour quelques années plus tard.

    Livre paru sous le même aspect mais avec deux prix différents, 15 Frs et 20 Frs.

    Petit tirage, très recherché, indice 8/10.