• Ernst Ratno

    Curiosité paru aux éditions Fournier-Valdès en 1949, traduit et adapté de l’allemand par Max Roussel, ce qui fait dire à certains qu’il en est l’auteur… pas si sûr !
    L’histoire de ce jeune homme qui réalise un parcours initiatique dans les décombres de la guerre en compagnie d’un adolescent est plutôt glauque. Se côtoient le gore, le tragique, l’insoutenable, le dégénéré et l’horreur parfois jusqu’à la folie … Bref un petit bijou de la littérature noire française sans queue ni tête qui vous ravira au moins le temps d’une triste soirée d »hiver.

    Edition originale, 1949
    Illustration de couverture : R.B. (Roger Brard ?)

    Bien que ce texte ait été condamné au moins quinze fois entre 1949 et 1959, il ne figure pas dans le Dictionnaire des livres et journaux interdits. Il y a pourtant de quoi choquer plus d’une génération de lecteurs ! Se trouve bien caché dans « l’Enfer » de la Bibliothèque Nationale où il faut montrer patte blanche.

    Réimpression « En souvenir d’Isidore Liseux – 1924« , sans date

    Une autre version existe avec une couverture blanche avec comme indication étrange « En souvenir d’Isidore Liseux – 1924« . On trouve parfois certains textes avec cette mention attribuée à l’éditeur Eric Losfeld qui rend hommage à Isidore Liseux, prêtre défroqué et éditeur de textes érotiques au XIX° siècle..

    Ressorti en 2012 aux éditions GayKitshCamp sise à Montpellier. Proposé au prix du Roman gay en 2013.

    Indice 4/10.