• Le Lynx – Tallandier

    Revenons à une superbe collection des éditions Tallandier parue entre 1939 et 1941 et baptisée « Le Lynx ». Cette collection, qui n’a pas vraiment connu le succès, était le fruit des efforts de Rémy Dumoncel, fraichement émancipé de la tutelle de Jules Tallandier.

    Les couvertures sont de Maurice Toussaint (1882-1974), illustrateur de renom d’avant guerre. Le format atypique pour l’époque était certainement destiné aux maisons de la presse.

    29 titres parus en tout. Indice pour la série : 7/10.
    Le n°11 a été réimprimé en 1941 avec la couverture du n°1 !

    1. Le crime de Trafalgar Square – Gavin Holt (1939)
    2. Terre de suspicion – André Armandy
    3. La lanterne verte – Augustus Muir
    4. Belphégor – Arthur Bernède
    5. Un drame de la Gestapo – J. M. Walsh (1940)
    6. Le secret du miroir – Augustus Muir
    7. Une invasion de macrobes – André Couvreur
    8. L’agent secret n° 1 – Peter Cheyney
    9. La porte de bronze – Augustus Muir
    10. Un bombardier disparu – Rupert Grayson
    11. La sorcière d’or – Gavin Holt
    12. Une fenêtre… dans la nuit – Géo Duvic
    13. L’homme qui vola les joyaux de la couronne – Augustus Muir
    14. Le rire de la sorcière – Paul Alpérine
    15. Une auto passa – H.-J. Magog
    16. Le mystère du studio 39 – Léon Groc
    17. Autour d’une chaise à porteurs – Victor L. Whitechurch
    18. Le meurtre du professeur Mac Grice – Géo Duvic (1941)
    19. Le masque de poix – Jean Normand
    20. L’escadron bleu – Géo Duvic
    21. La villa du cauchemar – Léon Groc
    22. S.O.S. Shetland – Taffrail
    23. La roche aux diables – Annie Kerval
    24. Le losange rouge – J. Joseph-Renaud
    25. L’assassinée du téléphone – Léon Groc
    26. la paille – Géo Duvic
    27. Le secret du professeur Fringue – H.-J. Magog
    28. La nuit des neuf errants – Albert Bonneau
    29. La place maudite – Léon Groc

    Pour être complet, une nouvelle série parait en 1943, deux titres seulement :

    1) Le secret du tronc d’arbre (Ferry Rocker)
    2) La fin des Rimini (Géo Duvic).