• Editions Moorthamers Frères

    La famille Moorthamers fonde sa librairie à Anvers en 1894, avant de s’implanter à Bruxelles et Paris au début du XX° siècle. Les frères Georges et Louis Moorthamers publient à partir de 1932 quelques romans à vocation policière.

     

    Outre les titres d’Edgar Wallace parus principalement en Belgique – voir le blog – ils éditent une courte série d’une douzaine d’ouvrages signés en majorité par le romancier belge Stanislas-Andté Steeman (1908-1970) avec ou sans son complice Sintair (Herman Sartini), sans doute alors une connaissance de la famille. Steeman publie en même temps ses titres dans la collection Le Masque, on peut penser que ses textes refusés pour la Librairie des Champs Elysées ont été édités grâce à cette maison.

    Les magnifiques couvertures dessinées sont hélas muettes. J’ajoute quelques titres dont Les Fleurs du mal de Charles Baudelaire avec le thème de « La jeune fille et la mort » en couverture.

    La librairie Moorthamers existe toujours à Paris 15° au 240 rue de Vaugirard, dirigée par Marianne Katz-Moorthamers.

    Le démon de Sainte-Croix par Stanislas-André Steeman (1931)
    Péril + 3 nouvelles par Stanislas-André Steeman
    Le maître de trois vies par Sintair et Steeman (1932)
    Le guet-apens par Sintair et Steeman
    Le cadavre no 5 par Georges Duvigneaud
    Le mystère du pavillon 13 par M. Boué et E. Aujay
    Nuit de tempête par Jean Doisy (1933)
    Le mystère du Paris-Bruxelles par Edmond Hoton et Hubert Trojean
    Le bar du cheval mort par L. M. Thylienne
    Happe-chair par Camille Lemonnier
    Ulla Ull par E. Stilgebauer
    Marbury alias Maitland par J. S. Fletcher