• Bibliothèque Huilor

    Vendre des livres n’est pas que l’apanage des éditeurs ! La société Huilor propose à la fin des années 30 de recevoir un ouvrage gratuit à chaque achat d’une bouteille d’huile.

    Publiés par un éditeur anglais (Mc Cann pourquoi ?) et imprimés en France, ces livrets de 128 pages étaient bleus pour l’aventure, jaune pour le policier et rouge pour l’amour. Chaque série comprenait 3 ou 4 livres, accompagnés bien sûr d’un livret de recettes pour bien utiliser l’huile.

    « Si ce livre vous a intéressé, lisez tous les romans de la
    bibliothèque Huilor. Ils sont gratuits. Vous avez droit à un ouvrage complet
    chaque fois que vous achetez un litre d’Huilor. Demandez-le et choisissez-le
    chez votre fournisseur avant de quitter le magasin. Pas de capsule à remettre.
    Aucune formalité à remplir. Huilor vous propose la plus variée des récréations:
    la lecture. La bibliothèque Huilor s’enrichira pendant quelques mois de
    plusieurs romans d’amour, livres d’aventures et récits policiers, tous inédits,
    pour tous les goûts et les âges. Rapportez à la maison chaque semaine Huilor et
    son beau livre… Huilor, spécialité des huiles de la Croix-Verte, la meilleure
    des huiles de table. »

    L’huilerie Croix verte existe toujours à Saumur.

    Série 1 = 3
    titres (aventure,policier,amour)
    Enlevée en plein Paris par Maurice Bonabel

    Le tour du monde en 30 heures par Max Bihan
    Le grand amour de Miss Martindale par Baillie Reynolds

    Série 2 = 3
    titres (aventure,policier,amour)
    Opiums et canon par Juliette Lermina-Flandre

    Le jeu de l’amour et des affaires par G. Saint-Bonnet
    Homme du monde et criminel par Jack Glascow

    Série 3 = 4
    titres (aventure,aventure,policier,amour)
    Le trésor englouti par H.J. Magog

    Ma cousine Louisette par J.M. Gilis
    Monsieur Guelpa criminologiste par Vance Thompson
    La troublante aventure par Ottwell Binns

    Hors série
    Celle qui dormait par Sax Rohmer

    Bizarre histoire d’un vol par Max Bihan
    Au liseron des champs par Marie-Reine Aghion