• Editions Le Carrousel

    Maison d’édition créé en 1949 par Armand de Caro et Jean Birgé alors responsables du Fleuve Noir, d’ailleurs les deux maisons d’édition ont sur certains ouvrages la même adresse. Elle fût vendue à Eugène Maréchal dès 1951 (semble-t-il) pour disparaitre de la circulation vers 1954. Je n’ai référencé que 10 titres dans cette maison d’édition, en existe-t-il d’autres ?

    Les quelques ouvrages publiés sortent de l’ordinaire grâce à leur superbes jaquettes et couvertures signées René Brantonne (qui s’occupera de la Collection Anticipation) ou Michel Gourdon (qui s’occupera lui des collections Angoisse, Spécial Police, Johny Sopper et Espionnage).

    Le livre ci-dessus a comme auteur Niven Busch (1903-1991), écrivain américain qui s’illustra beaucoup dans le cinéma en créant des scénarios, le plus célèbre étant celui du film « Le facteur sonne toujours deux fois » en 1946.

    Il fût traduit par Gilles Dantin et José-André Lacour (1919-2005), ce dernier étant plus connu sous les pseudonymes de Connie O’Hara, Johny Sopper ou Benoit Becker (collection Angoisse au Fleuve Noir – avec Jean-Claude Carrière).

    Eugène Maréchal, romancier, éditeur belge était l’agent littéraire de José-André Lacour. Quand à Odette Ferry, elle eut un grand succès dès 1954 avec « Vacances romaines » et continua de publier jusqu’en 1979 (certaines personnes pensent que c’est Frédéric Dard sous pseudo, je rigole … !).

    Couverture tirée du film « The Big Carnival », 1951
    on reconnait Kirk Douglas et Jan Sterling

    Notez enfin que bizarrement le Fleuve Noir ré-utilisera ce nom de Carrousel pour une série d’ouvrages parus dans les années 80.

    Livres se faisant de plus en plus rares avec les années.
    Indice 6/10.