• Collection Le Petit roman policier 1

    Parue en pleine guerre, cette collection de la maison Ferenczi est un peu mythique dans le sens ou elle est l’une des vrais premières séries consacrées à l’histoire policière ou de mystère.

    Les quatre premiers numéros paraissent à partir de mars 1916 sous un format de 10,5 x 14,5 cm.  Illustrateur Gil Baer.
    Puis au numéro 5, le format change – 15 x 21 cm – identique à celui de
    la collection « Le bon roman populaire » toujours chez Ferenczi.
    Illustrateur toujours Gil Baer.

    Numéros 2 à 12 – Qui peux me fournir le n°1 ?

    Enfin à compter du numéro 13, le format s’allonge et les fascicules font
    12 x 18 cm pour 48 pages. La série se poursuivra jusqu’au numéro 206 
    qui parait en 1923. Les dessins de couverture de Gil Baer sont nettement
    plus expressifs – surface oblige – et apparaît pour la première fois
    le fameux point d’interrogation censé attirer l’oeil du passant et
    susciter le mystère …

     
     Numéros 13 à 33

    Il semble que la série à partir de ce changement de format soit éditée aussi en Italie à Milan aux éditions Eduardo Sonzogno à partir de 1921 (collection Il romanziere poliziesco).

    Difficile de savoir pourquoi la production est aussi irrégulière. Très
    peu de titres en 1916 et 1917, rien en 1918, pas grand chose en 1919
    puis profusion à compter de 1920 ou la sortie semble hebdomadaire. Peut
    être que Ferenczi a porté ses efforts sur des séries sentimentales mieux
    adaptées à son public féminin en cette période de disette amoureuse –
    les hommes étant partis au front.

    Numéros 34 à 53

    La seconde série (qui reprend des titres de la première) présentée à partir de 1926 n’échappe pas à la règle du fameux « ?« . Une troisième série continuera à partir de 1938.

    1. Henri Lefranc : Les mystères de Chicago (1916)
    2. Jean De Nayrac : Vengeance de condamné
    3. Marcel Vigier : La lettre mortelle
    4. Hervé Sevin : Le testament sanglant

    5. William Witkings : Les vampires de New-York
    6. Fernand Peyre : Le spectre tragique
    7. Marcel Vigier : L’affolante silhouette
    8. H.-R. Woestyn : Les treize
    9. Arthur Fontaine : Les crimes de l’étrangleur
    10. Jules De Gastyne : L’atelier aux momies (1917)
    11. J.M. Darros et G. Jallois : Le diamant rouge
    12. J.W. Killbear : Le poignard de cristal

    13. Marcel Priollet : Le puits qui parle (1919 )
    14. Georges Spitzmuller : Dzeu-Roum
    15. Pierre Adam : Les yeux fantômes
    16. Luc D’Alsace : L’armoire sanglante
    17. Pierre De Lannoy : Un cas sans précédent
    18. Géo Blakmussel : L’héritage sanglant
    19. Cornil Bart : Le mystère de Primrose Cottage
    20. Amaury Kainval : La mort dans l’ombre
    21. Jean Petithuguenin : La tragédie de Gourmel
    22. Jean Petithuguenin : Le crime d’un revenant
    23. Roger D’Elgal : La bague d’acier
    24. Georges Grison : Un cadavre sous les fleurs
    25. Marcel Vigier : Le collier d’ébène
    26. Jules De Gastyne : Disparue
    27. Georges Spitzmuller : Kaï-Nix
    28. Marcel Priollet : Les treize perles roses
    29. H.R. Woestyn : L’homme au bandeau noir
    30. Amaury Kainval : La bande des foulards verts
    31. Luc D’Alsace : Le trésor des deux crânes
    32. Paul Dargens : Les masques écarlates (1920)
    33. René Schwaeble : Le poison mystérieux
    34. Maurice Montsuzain : La perle noire
    35. Henry De Chazel : Le squelette d’Auteuil
    36. Marcel Priollet : La poupée vivante
    37. Pierre De Lannoy : La corne rouge
    38. Marcel Vigier : L’aiguille qui tue
    39. Paul Dargens : Un cri dans la nuit
    40. Pierre De Lannoy : Le plafond qui saigne
    41. Marcel Priollet : Le secret du molosse
    42. Henry De Golen : L’énigme de la tête coupée
    43. Auguste Lescalier : L’œil révélateur
    44. Paul De Garros : La maison de la terreur
    45. René Schwaeble : Le mort qu’on promène
    46. Marcel Priollet : Par le trou de la serrure
    47. Pierre De Lannoy : Nalitza la mystérieuse
    48. Henry De Golen : La péniche rouge
    49. Georges Grison : Le pouce fendu
    50. Paul Dargens : Les pirates de la route
    51. Jean Petithuguenin : Les dérailleurs de trains
    52. Marcel Priollet : Police et cinéma
    53. Pierre De Lannoy : L’homme noir

    Merci à Federico Pagello pour son aide.
    (à suivre …)