• Editions Excelsior

    Les éditions Excelsior semblent être une tentative du journal L’Excelsior afin de se lancer dans la publication de livres (ce n’est qu’une hypothèse…). En 1920, c’est un certain Arthème Fayard qui est alors rédacteur en chef du journal.

    A la mort du propriétaire Paul Dupuy en 1927, c’est sa femme Helen Brownes, une américaine, qui reprend les rennes du journal. Lui doit-on alors cette collection tirée en majorité de textes anglophones ?

    Les titres de l’irlandais Freeman Wills Crofts sont légion, lui qui met en scène le délicieux « inspecteur Joseph French » dans ses romans policiers. Il se verra parodié par Agatha Christie dans le recueil de nouvelles Le crime est notre affaire à partir de 1929.

    1 L’affaire Ponson de Freeman Wills Crofts
    (1930)
    2 La tragédie de Starvel de Freeman Wills Crofts (1931)
    3 Mort subite ou la double énigme de
    Frayle de Freeman Wills Crofts (1932)
    4 Wang-Ho de Arno Alexander (1933)
    5 Le rail sanglant de Freeman Wills Crofts
    6 Oiseaux de proie de Gerard Fairlie
    7 Le tapis d’épouvante de Louis Weinert-Wilton
    8 Le mystère de Cheyne de Freeman Wills Crofts
    9 Le mystère de Saint-Michel de Guy Thorne
    10 Les espions que j’ai connus de Marthe McKenna
    11 Le meurtre de Groote Park de Freeman Wills Crofts
    12 L’épingle de sûreté ou le mystère de la sablière de Joseph Smith Fletcher
    13 Le lit vide de Herbert Adams
    14 Le mystère du Hog’s Back de Freeman Wills Crofts (1934)