• Jean d’Agraives

    Publiée par les Editions Colbert au sortir des hostilités en 1946, la petite Police collection n’a pas eu le succès escompté malgré l’accroche sans faille : « Avec Police collection, jamais de déception« .

    Cette maison d’édition est crée par Jean d’Agraives, de son vrai nom Frédéric Causse (1892-1951), écrivain et journaliste qui publie nombre de romans et de textes d’aventures à partir de 1916.

    Il fait paraître en 1943 d’abord la collection Vidocq, seulement deux titres signés Roger-Francis (Didelot, son ami et romancier spécialisé dans le genre policier) :

    Le panier de sang par
    Roger
    Francis (1943)
    La mort qui hurle par Roger Francis.

    Puis la Police collection avec seulement 8 titres, illustrés parfois par André Galland, remarquable illustrateur qui cherchait à gagner quelques subsides en ces périodes troubles :

    La Mort du pêcheur par Maurice Coulange (1945)
    Meurtre à Cambrai House par Carlo Andersen
    L’affaire Anderson par H.-P. Jacobsen (1946)
    Le suicide de l’Oncle Valentin par Marjorie Brown
    L’étreinte du fantôme par J.-S. Fletcher
    La vitrine sanglante par Marian Buxton Clark
    Sylvaine détective par Daniel Girard (1947)
    Monsieur Justice par Alexandre Wilson.

    Il rebondit en faisant paraître en 1948 les fascicules de Pistol Pete et Nick Carter.

    Peu après, Jean d’Agraives fonde les éditions des Deux Sirènes, qui se spécialise dans le roman maritime mais publie aussi du polar, de l’aventure et du roman historique :

    … et bien d’autres titres non illustrés !