• Editions Astéria

    Maison d’édition sise à Paris, Astéria publie en 1949-1950 une courte série d’histoires criminelles qui eurent la faveur des journaux. La collection, dirigée par le journaliste chroniqueur des palais de justice Maurice Mayen, se nomme Police Judiciaire avant de devenir Chronique judiciaire.

    Une petite douzaine de titres parurent, dont certains très difficile à dégotter. (il en manque un ici).

    Illustrations de couverture de Charles Roussel.

    Indice 8/10.

    Collection Police judiciaire puis Chronique Judiciaire

    1 L’énigme de l’impasse Ronsin – Maurice Mayen (l’affaire Steinheil) 1949

    2 La bande tragique, mieux que les gangsters américains – Gaétan Pontis (la bande à Bonnot)

    3 La malle à Gouffé – Maurice Mayen (Affaire Eyraud-Bompard)

    4 Meurtre à l’abbaye – Jacques Castel (l’affaire du Monastère d’Aiguebelle)

    5 Le Yacht mystérieux / La mort de Lantelme – Maurice Mayen

    6 La belle d’Aix-les-Bains – M. Perrière (l’affaire Eugénie Fougères)

    7 Un monstrueux coupe-gorge – Maurice Mayen (l’auberge de Peyrebeille) 1950

    8 Amour et opium – Marcel Triaire (la genèse d’une trahison)

    9 Don Juan assassin – Maurice Mayen (l’affaire Pronzini)

    10 Niger-Tchad route sanglante – Maurice Lemoine(la mission Voulet-Chanoine)

    11 L’assassinat de la Duchesse – Pierre Chaine et Noré Brunel