• Editions Armand Fleury

    Situées au 50, rue de Miromesnil à Paris 8°, à deux pas du Palais de l’Elysée, les éditions Armand Fleury proposent en 1951 et 1952 une série de gros volumes superbement illustrés.

    D’abord la collection « La Grande Ourse » avec Max Mériel et Francis Didelot, puis la collection « Le Crépuscule » avec André Héléna.

    Outre les cartes du Tour de France qu’elle publie pendant quelques années (dessinées par Jef de Wulf), cette vieille maison a publié de la bande dessinée en 1946 (les aventures de Dan et Dani – Tip et Top suivent le Tour par Andy Dickson le fils de Jef Dickson, voir mon ouvrage sur Paul Ordner) plus quelques ouvrages scolaires sans grand intérêt.

    Pourquoi donc diable en 1951 leur vient l’idée de produire ces gros ouvrages (entre 400 et 860 pages !) alors que la mode est au petit polar nerveux ? Mystère…

     Certains voient ici la patte de Roger Dermée et la possibilité de se faire financer des ouvrages couteux. La proximité de dessinateurs « maison » comme André Héléna, Brénot, Jacques Leclerc ou Jef de Wulf serait une piste …

    Ce petit catalogue d’éditeur paru en 1952 nous renseigne sur les collections.

    De plus, il existe une petite collection dite « Dominique » qui propose en 1945 des romans sentimentaux. Voici le n°1, en existe-t-il d’autres ?

  • 1951

    Editions Armand Fleury (Paris) Collection « Le crépuscule »

    André Héléna : Le festival des macchabées

    Impr. Bretonville, Paris
    480 p. 600 fr

    En préface : Défense du roman noir par André Héléna

  • 1951

    Editions Calmann-Levy

    Gore Vidal : La Saison du confort

    « The Season of comfort »
    roman traduit de l’américain par Emy Molinié
    Paris : Calmann-Lévy, 278 p.

    Editions Armand-Fleury
    Carte-Guide du Tour de France 1951


  • 1952

    Editions Armand Fleury (Paris) Collection « Le crépuscule »

    Robert Julien Courtine : Drôle de macchabée
    Préface de Paul Reboux

    Impr. de A. Fleury , 208 p. 240 fr

    Demande d’interdiction du 16 décembre 1954,
    Censuré par arrêté du 5 Janvier 1955.

    André Héléna : La planète des cocus

    Impr. de Bretonville, 416 p. 585 fr