• Nuits blanches – La Nouvelle Edition

    Courte collection parue à La Nouvelle Edition, dirigée par Pierre Amiot entre 1946 et 1949. Pendant deux ans, présentation avec une jaquette verte …

     
    … puis ensuite avec des couvertures rouges avec photo. Notez que cette seconde série est bien plus rare à trouver (petit tirage certainement).
    J’ai rajouté ci dessous deux titres parus en 1944 qui font partie de la même série.

    Indice pour la série complète 7/10.

  • Editions MORGAN – Série rouge 1947-1951

    Collection dirigée par Yves Malartic (écrivain à ses heures) entre 1946 et 1951, cette collection de polars en grande partie d’origine Britannique a deux présentations : Du 1 au 18 une couverture rouge uniforme, puis du 19 au 45 une jaquette illustré.
    Notez aussi que certains titres ont eu deux jaquettes, sans doute des réimpressions …

    Malheureusement pas de noms de dessinateurs, je pense qu’elles viennent directement d’outre-manche. Graphisme raffiné et bonne idée que d’utiliser trois couleurs seulement pour le dessin.

    Le plus recherché de la série demeure « La mort du docteur Estep » de Dashiell Hammett (première édition en France – Avril 1949), originellement publiée au Etats-Unis en … 1924.


    En complément, le seul hors série de l’éditeur, puis la Série Verte, qui suit chronologiquement la rouge, n’a que 6 titres au compteur.

     Hors série : L’empire de la peur – Wladimir et Eudokia Ptrov

    Indice pour une série rouge complète avec jaquette : 8/10

    SERIE ROUGE

    1. OPPENHEIM Phillips : Le meurtre de Glenlitten (The Glenlitten Murder) (1946)
    2. RADFORD E. & M.A. : Le triomphe de l’inspecteur Manson (Inspector Manson’s Success)
    3. DUNCAN W.M. : L’énigme de Cardale Abbaye
    4. RADFORD E. & M.A. : Le Colonel est mort … (Murder Irgsaw) (1947)
    5. WILSON Lee : L’ombre de la mort (This Deadly Deark)
    Grand prix du roman policier américain 1946
    6. GOLDTHWAITE E. : L’assassin est au bout du fil (Cat And Mouse)
    7. DUNCAN Murdoch : Mystère en Ecosse (Mystery On The Clyde)
    8. OPPENHEIM Phillips : Le secret de Lord Alceston
    9. LANHAM Edwin : On ne fait pas çà à un chien (It Shouldn’t Happen To A Dog)
    10. EUSTIS E. : L’homme horizontal
    11. MILLER W. : Même les innocents sont coupables
    12. SAYERS D.L. : L’autopsie n’a rien donné
    13. CHRISTIE Agatha : Les douze travaux d’Hercule (The Labours Of Hercules) (1948)
    14. PELL Franklyn : Le mont du bourreau (Hangman’s Hill)
    15. PAGE Marco : Viens, ô douce mort … (Fast Company)
    Grand prix du roman policier américain (Red Badge Prize 1938)
    16. LAKIN Richard : Le cadavre est tombé sur Berlin (The Body Fell On Berlin)
    17. MARQUAND John P. : Bien joué ! Monsieur Moto (Think Fast Mr. Moto)
    18. LAING Patrick : L’assassinat de Corinne Douglas (Stone Dead)
    19. RODEN H.W. : On ne peut être pendu qu’une fois (You Only Hang Once)
    20. RADFORD E. & M.A : On assassine au 1° acte (Who Killed Dick Whittington)
    21. CHARTERIS Leslie : Monsieur X
    22. RODEN H.W. : Pas le temps de mourir (Too Busy To Die)
    23. MILLER Wade : La foire aux crimes (Fatal Step)
    24. BLOCHMAN Lawrence : L’assassin n’est qu’un pauvre type
    25. CHARTERIS Leslie : Terreur sur Londres (Daredevil) (1949)
    26. HAMMETT Dashiell : La mort du docteur Estep (The Continental Op)
    27. RODEN H.W. : On ne tue jamais assez (Wake For A Lady)
    28. MAC GIVERN William P. : … Mais la mort va plus vite ! …(But Death Runs Faster)
    Grand prix du roman policier américain 1948
    29. CHARTERIS Leslie : Le bandit (The Bandit)
    30. WHELTON Paul : Doucement … belle blonde ! (Call The LadyIndiscreet)
    31. RODEN H.W. : Un ange en moins (One Angel Less)
    32. TAYLOR Phoebe A. : Le mystère d’Octagon House (Octagon House)
    33. TAYLOR Phoebe A. : Encore vous, madame Vinaigrette ? (Deadly Sunshine)
    34. DUNCAN Murdoch W. : Clinique pour tueurs (Killer Keep)
    35. SPICER Bart : Fossoyeurs, à vos pelles … ! (The Dark Light) (1950)
    Grand prix du roman policier américain 1949
    36. DISNEY Doris Miles : Un cadavre sur les bras (The Family Skeletob)
    37. LARIAR Lawrence : Pourquoi pas … (Friday For Death)
    38. CLEARY Jon : Pas d’avoine pour les toquards (You Can’t See Around Corners)
    Prix du roman australien
    39. DOLPH Jack : Ca ne valait pas le coup ! (Odds On Murder)
    40. LESLIE Jean : N’avouez jamais (The Man Who Held Five Aces)
    41. MAC GIVERN William P. : Par ici la sortie (Heaven Ran Last)
    42. FULLER Samuel : Eh bien ! dansez maintenant (The Dark Page)
    43. COURTIER Sidney H. : La lance de verre (The Glass Spear) (1951)
    44. LOBAUGH E.K. : A devenir folle
    45. DODGE L. : Sabbat en famille

    Hors série : Les documents de la Série Rouge :
    TURROU L.G. : J’étais un « G-Man » du F.B.I.

    SERIE VERTE

    1. OPPENHEIM Phillips : Je n’ai pas tué … (A Millionnaire of Yesterday) (1947)
    2. CHARTERIS Leslie : Le cavalier blanc (The White Rider) (1951)
    3. STEWART Terry & HIGGINS Col : A la prochaine ! … (1952)
    4. STEWART Terry & HIGGINS Col : Ni fleurs, ni couronnes !
    5. STEWART Terry : Rhapsodie pour les anges noirs
    6. PIPER Evelyne : Hypothèque sur la mort

  • Dashiell Hammett – Rien que des canailles 1949


    Aux Editions Amiot-Dumont, Collection l’As de pique n°7, Paris 1949.

    On a droit ici à un ouvrage du fondateur reconnu du roman noir, inventeur de la « Hard-Boiled-Shcool ». Outre le célèbre « Faucon Maltais » – voir avant- cet écrivain américain (1894-1961) influença nombre d’autres romancier, tels Chandler ou Simenon.

    « Rien que des canailles » est connu sous le titre « Hammet homicides » sorti en 1946 en édition originale américaine. Quatre histoires sombres de la « Continental Op », agence de détectives privés de San Francisco.

    Très recherché dans les années 80, plus à la mode de nos jours. Indice 6/10

  • Dashiell Hammett – Le Faucon Maltais 1930

    Dashiell Hammet – The Maltese Falcon, édition originale américaine, New York chez Alfred A. Knopf 1930. 268 pages.

    Première traduction en France en 1936 dans la série du « scarabée d’or » chez Gallimard, puis dans la Série Noire en 1950. Couverture de Peter Driben (voir blog).


    Un véritable graal pour tout collectionneur de polar ! J’ai acquis ce livre à New York chez un bouquiniste de Brooklin. Je ne vous dirais pas combien un exemplaire de cette édition a fait en 2002 en salle des ventes à Chicago, mais sachez que cet ouvrage a pris plus de cinq mille fois ma mise originelle …

    Le détective privé Sam Spade et son associé Miles Archer sont contactés par Brigid O’Shaughnessy pour réaliser une filature sur un homme qui est supposé avoir fuis avec sa jeune sœur.

    Le film célèbre de John Huston avec Humpfrey Bogart et Mary Astor en 1941 est l’incarnation parfaite du « film noir », qui fera des émules jusqu’à maintenant et pour longtemps j’espère !

    Indice 10/10, voire 12/10.