• CPE – Collection La Mante

    Les éditions C.P.E. (Compagnie Parisienne d’Edition) sous la direction des frères Pic publièrent dès 1949 une collection à dominante « sexy » : La Mante.

    Agrémentée de couvertures aguichantes par leur couleur (pas courantes pour l’époque ou on demandait plutôt de la discrétion pour ce genre d’ouvrages) et par les pin-up superbement représentées dessus, cette collection compte une vingtaine de titres.


     

     » De jolies filles, des gars décidés, des coups de feu, du poison, des morts violentes,
    une atmosphère qui vous prend, qui ne vous lâche plus. « 

    L’auteur principal de cette collection est François Richard, qui outre ses talents d’écrivains sera dans les années soixante correcteur au Fleuve Noir. L’un des livres de Frédéric Dard (Le pain des fossoyeurs- 1957) est d’ailleurs orné de l’ exergue suivant : « A François Richard, pour le remercier des corrections qu’il m’a administrées ». On y retrouve aussi René Poscia sous pseudonyme. Les illustrations sont d’André Gosselin (mais c’est pas sûr !), de Cassaro, de Coldman et de Michel Gourdon à ses débuts.

    Indice pour la collection complète : 7/10.

    Sans avoir l’air d’y toucher -William Moore (1949)
    On ne m’a pas comme çà – William Moore
    Une nuit de folies – Frank de Thau
    Rien ne sert de courir – Harry Tanners
    Tirez le rideau – William Moore (1950)
    De quoi devenir jobard – Frank de Thau
    Plutôt deux fois qu’une – Harry Tanners
    L’amour s’amuse – Frank Dickson
    Les points sur les « i » – William Moore
    Comme sur des roulettes – William Moore
    Fais gaffe poupée ! – Rupert Staircase
    Pas la peine d insister – James O’ Connelly
    L’ingénue amoureuse – Ronald Posham (1951)
    Changez le disque ! – Rupert Staircase
    Les dés sont jetés – Jérôme Kennedy
    Abattez votre jeu ! – Patrick Mac Evoy
    Hello Blondie ! – Frank Williams
    La java des blondes – Ronald Posham (1952)
    Le linge sale – Maurice Perisset
    Faut-il vous l’expliquer ? – James O’Connelly