• Collection Minuit Pigalle – 1951

    Ah les petits gâtés que vous êtes ! Tant de beaux ouvrages sous vos yeux ! Et tant de belles femmes dessinées rien que pour vos regards perçants ! Combien de fois ai-je reluqué ces revues dites légères ? Un bon exemple : Minuit Pigalle.


    Revue publiée par les Editions Sprint à Lyon, ce qui permet à plusieurs auteurs de la région de publier pour pas cher* leurs textes comme Max-André Dazergues, Gabriel Chevallier, Pierre Humbourg ou entre autres le jeune Frédéric Dard. Entre les photos noir et blanc de jeunes femmes légèrement vêtues, on trouvait des articles coquins, les dessinateurs tels Emmanuel Cocard ou Roger Samard complétant le tableau.

    On retrouve chez ce même éditeur des merveilles telles que Paris Place Pigalle, Paname ou Paris Tabou. La commission de censure demanda l’interdiction le 23 Mai 1951 suite à un article de sexologie repris de la revue « Médecine 1951 » qui traitait des « rapports sexuels pendant la grossesse ».

    Revues Paris Place Pigalle et Paname

    Cette revue figure ici pour les magnifiques illustrations de Yves Martin qui illustra La Loupe chez Jacquier (voir le blog).

    Indice pour la collection des 12 titres 6/10.

    * … quand on dit « pour pas cher« , on parle pour l’éditeur of course !