• Tribute to Jef de Wulf /11

    Comme petit cadeau de Noel, je vous invite à connaitre la …
    Collection Les Compagnons du Destin, Editions Vinay, Lyon 1953.



    Tous ces titres ont été repris dans les années 90 dans la collection Fanval Noir avec des recadrages des illustrations de Jef de Wulf. Peut être la plus belle série du dessinateur, chaque dessin est un chef d’oeuvre !

    Pour l’auteur, cette série devait constituer une « véritable comédie humaine des bas-fonds » où chaque roman qui, selon Georges J. Arnaud évoque « une amertume glauque », constituait un ensemble autonome.

    1 : Les anges de la mort. Un pigeon se fait manipuler par les flics et, même vivant, il ne sortira pas indemne de cette épreuve.
    2 : Le demi-sel. Un petit truand nous entraîne dans sa cavale sanglante.
    3 : La croix des vaches. Une bourgeoise et son gigolo nous font suivre le chemin qui même inéluctablement à cette marque infamante et indélébile.
    4 : La victime. La route d’ un tricard croise celle d’un flic ripoux.
    5 : Le goût du sang. L’histoire d’un garçon insignifiant qui devient résistant par hasard parce qu’il a basculé du bon coté au bon moment.
    6 : Le baiser à la veuve. Un condamné à mort attend son exécution et se remémore les évènements qui l’ont amené là.
    7 : Le fourgue. Un commerçant tranquille est un dangereux receleur. Il entraîne son compère un mage bidon, chef de secte, dans une sale histoire.
    8 : Passeport pour l’au-delà. Après avoir été mitraillé par méprise, un homme fraîchement débarqué d’Amérique du Sud part dès la fin de son séjour à l’hosto sur la trace de ses flingueurs et cherche à comprendre pourquoi, suite à cet évènement, son amie l’a quitté.
    9 : Hold-up. Des petits minables réalisent un casse : un gardien est tué et les truands s’entre-déchirent…
    10 et dernier : Le donneur (publié en 1959 à la S.E.P.F.E dans la collection la Grenade.

    Notez que la couverture du « donneur » est une reprise du titre « Les flics ont toujours raison » paru originellement aux « Editions de la dernière chance », Fanval n’ayant pas de couvertures originales d’époque.

    Pour la série complète, indice 6/10.