• Edmond Locard

    Fondateur du premier laboratoire scientifique français à Lyon en 1910, Edmond Locard (1877-1966) est à la l’origine des premières expertises scientifiques liées aux homicides. Son travail reconnu est à l’origine de la criminalistique, technique mise en oeuvre afin d’établir la preuve d’un délit ou d’un crime et d’en identifier son auteur.

    Aux éditions de la Flamme d’Or, sises à Lyon, parait en 1954 une série d’ouvrages relatant les crimes célèbres dont André Locard a étudié, grâce à la criminalistique, les origines. Il est aidé alors par André Mûre (1905-1989), jeune étudiant en chimie, qui deviendra, après une longue carrière très hétérogène, adjoint à la culture du maire de Lyon.

    La série est illustrée par Jean Dulac (1902-1968), peintre autodidacte lyonnais.
    Quatre recueils contenant chacun trois histoires sont parus.

    Indice : 6/10.

    LES CAUSES CELEBRES

    1 – Le magistrat assassiné (affaire Fualdès) – Dr Edmond Locard (1954)
    2 – La malle sanglante (affaire Gouffé) – André Mûre
    3 – A-t-elle empoisonné son mari ? (affaire Lafarge) – Dr Edmond Locard
    4 – Trahison atomique (affaires May, Fuchs, Rosenberg) – André Mûre
    5 – Mata-Hari – Dr Edmond Locard
    6 – La maison des horreurs (affaire Christie) – André Mûre
    7 – Le fiancé de la guillotine (Lacenaire) – Dr Edmond Locard
    8 – La piqûre mortelle (affaire Bougrat) – André Mûre
    9 – Le crime inutile (affaire Caserio) – Dr Edmond Locard
    10 – Étranglée dans son lit (affaire Gayte) – André Mûre
    11 – La vipère (les lettres anonymes meurtrières) – Dr Edmond Locard
    12 – Le monstre (affaire Vacher) – André Mûre
    13 – La machine infernale (affaire Orsini) – Dr Edmond Locard (1955)
    14 – La courtisane assassinée (affaire Pranzini) – André Mûre