• Claude Virmonne

    L’auteure a commencé à publié dès les années 30, et ce jusqu’aux années 70 semble-t-il. Sans voir plus de précisions sur sa vie, elle sort un titre chez le Masque en 1941, puis chez Tallandier dans des histoires à l’eau de roses dans la collection .. Floralies.


    Mais c’est surtout la couverture de cet ouvrage qui interpelle, et laisse dans les esprits une bien étrange sensation… Les éditions Chantal à Paris (rue Richer 9°) ont fait travailler un peu Brantonne pendant la guerre (collection AAA), mais ce dessin fantastique paru en 1948 est anonyme.

    Qui pourra lever ce mystère ?