• Editions Albert Méricant

    Les éditions Albert Méricant, sises au 29 rue de Châtillon à Paris, publient à partir de 1911, juste avant le début de la Grande Guerre, plusieurs séries d’ouvrages à vocation policière (Les Romans Policiers) ou fantastique (Les Récits Mystérieux).

    Les aventures de William Tharps est l’oeuvre de George Meirs (de son vrai nom Jean-Rémy Machoux 1878-1962), aidé pour les quatre premiers numéros par un certain Jean-Marie Darros (Edmond Fricot). Cette série, l’une des premières consacrée au roman dit « policier », a un succès considérable qui dépasse nos frontières : on retrouve ces romans en Espagne, en Italie et en Grande-Bretagne. Comble de malchance, il semblerait qu’un vrai avocat du nom de Thorpe ait fait un procès à l’éditeur, d’où le changement de nom qui devient Tharps !

    Collection Les Romans Policiers

    Ce personnage directement inspiré de Sherlock Holmes fume beaucoup, et ne se prive pas d’une petite pipe d’opium de temps en temps. Il se fait aider dans ses enquêtes par un avocat, Pastor Lynham. La collection s’arrête avec la guerre.

    Meirs (anagramme de sa ville de naissance – Reims) prend le pseudonyme d’Adrien Méria après des études aux Beaux-Arts de Paris pour ses articles et dessins dans divers journaux (Le Rire, L’assiette au beurre …). Il semble que se soit lui qui signe aussi les superbes couvertures de ses ouvrages.

    Un hors-série (écrit ? et) illustré aussi par Adrien Méria – 1913

    Plus que centenaires, il n’est pas facile de nos jours de mettre la main sur ces petites pépites… Vous pouvez voir quelques couvertures italiennes sur le site d’Uraniamania.

    Les Romans Policiers

    Les aventures de William Thorpe :
    1 Le cadavre assassin par George Meirs et J.M. Darros (1911)
    2 Une main dans la nuit par George Meirs et J.M. Darros

    Les aventures de William Tharps :
    3 L’énigme du train 13 par J.M. Darros et George Meirs (1912)
    4 La carte sanglante par J.M. Darros et George Meirs
    5 Le manoir hanté par George Meirs
    6 L’auto rouge par George Meirs
    7 L’opale tragique par George Meirs
    8 Le secret de la momie par George Meirs (1913)
    9 Le jockey disparu par George Meirs
    10 Le mystère de la maison blanche par George Meirs
    11 La main fantôme par George Meirs
    12 L’ombre qui tue par George Meirs
    13 L’antre d’épouvante par George Meirs
    14 Le drame de la rue Broca par George Meirs
    15 Les perles fatales par George Meirs
    16 La tache de sang par George Meirs
    17 L’homme aux deux corps par George Meirs
    18 Des pas sur le sable par George Meirs
    19 Le doigt coupé par George Meirs (1914)
    20 Le signe mystérieux par George Meirs
    21 Un cri dans les ténèbres par George Meirs
    22 Le squelette aux mains liées par George Meirs

    Les aventures de Walter Clarck :
    1 Du sang sur le seuil par George Meirs
    2 L’X mystérieux par George Meirs
    3 L’homme à la tête de mort par George Meirs
    4 La villa maudite (annoncé et non paru)

    Réimpression, couverture de Maîtrejean :
    1 Le cadavre assassin par George Meirs et J.M. Darros
    2 Une main dans la nuit par George Meirs
    7 L’opale tragique par George Meirs
    9 Le jockey disparu par George Meirs
    11 La main fantôme par George Meirs

    Indice 8/10.

    ———————–

    La collection Les Récits Mystérieux est largement inspirée de la collection Les Romans Mystérieux parue à partir de 1910 chez Tallandier. Elle comprend une vingtaine d’ouvrages la plupart illustrés par Charles Atamian (1872-1947), artiste d’origine arménienne qui travaille à Paris depuis la fin du XIX° siècle.


    Collection Les Récits Mystérieux

    Cette série est plus tournée vers des histoires fantastiques menées par Gustave Le Rouge, Léon Groc ou Paul d’Ivoi. On y retrouve George Meirs pour un titre (et peut être d’autres sous pseudonymes…) et quelques couvertures. Notez que comme sa collection soeur, ces livres furent traduits en Italien par les éditions Sonzogno à Milan après la guerre dans la série I Racconti Misteriosi.

    Les Récits Mystérieux

    1 Le Secret des Paterson par Jules Hoche (1912)
    2 Le Mort volant par Jules Hoche
    3 L’Oeuf de verre par Jean de Quirielle
    4 La Joconde retrouvée par Jean de Quirielle
    5 Le Cou blanc par Gustave Guesviller
    6 Le Puits du Maure (le roi des espions 1) par Paul d’Ivoi
    7 L’Obus de cristal (le roi des espions 2) par Paul d’Ivoi
    8 Du Sang sur le Nil (le roi des espions 3) par Paul d’Ivoi
    9 Le Naufragé de l’espace par Gustave Le Rouge
    10 L’Astre d’épouvante par Gustave Le Rouge (1913)
    11 La Piste hallucinante par Fernand Aubier
    12 La Cité des suicidés par José Munoz Escamez
    13 Une Fumée dans la nue par Louis d’Hée
    14 Ville hantée par Léon Groc
    15 Sous la griffe du monstre par William le Queux
    16 L’affolante minute par George Meirs
    17 Le Violon fantôme (L’Agence Mills and Cie) par Pierre Giffard (1914)
    18 Autour d’un mystère par Léonce de Larmandie
    19 Joc, vengeur du bagne, par Edmond Char
    20 1 + 1 = 1 par F. C. Rosensteel
    21 Aux prises avec la main noire par Valentino Rossi-Sachett

    Indice 8/10.