• Tribute to Aslan

    Décidément, ce blog publie plus d’avis de décès ces temps-ci que de bonnes nouvelles. Alain Aslan est mort à 83 ans… il va rejoindre Michel Gourdon et Gilles, le troisième frère parti il y a bien longtemps. On raconte qu’il a pris le prénom de son grand-père d’origine arménienne afin de se différencier de son frère Michel.

    C’était le dernier grand illustrateur français des années 50, prince de la pin-up. Il a eu le désir au milieu des années 60 de dévier sa course afin de revenir à sa première passion, la sculpture. Mais ses couvertures érotiques des années 50 à 60 resterons, ainsi que ses filles nues dans le magazine Lui.

    Alain Gourdon, dit Aslan vers 1995

    « Je peins et sculpte la femme, le plus beau sujet donné aux artistes,
    car il est inépuisable et éternel. Pour me situer, je me définirais
    comme peintre et sculpteur intimiste hyperfiguratif. Je suis amoureux de
    la nature et de ses lois ».

    Né en 1930, il intègre les Beaux-Arts de Bordeaux  où il excelle, surtout en sculpture. Il n’aimait pas parler de sa période éditoriale où il a beaucoup dessiné pour diverses petites maisons d’édition. Mais pour l’amoureux des belles couvertures, ses filles lascives sont parmi les plus belles.

    Pour admirer quelques dizaines de pin-up dessinées par Aslan, cliquez ici.

  • Collection Rêve d’Amour

    Collection parue aux éditions Le Grand Damier (46,rue d’Ulm à Paris) entre 1956 et 1957, Rêve d’Amour a été certainement écrite entièrement par un auteur prolifique, Jacques Dubessy (connu aussi pour les Carnets du Commandant René).

    Cette collection « jeune, optimiste et sensible » à la petite paquerette qu’on effeuille ne durera que l’espace de 12 numéros.

     

    Les magnifiques couvertures sont signées Aslan, qui travaillait à la même époque pour la collection Top Secret – Espionnage chez le même éditeur.

    Sachez qu’il existe des recueils qui comprennent trois histoires (Trois histoires d’amour ; Au devant de l’amour etc…).
    Indice pour la collection complète : 8/10.

    1 L’ange de minuit, par Jacques de la Roche (1956)
    2 L’enfer d’un coeur, par Peggy Sullivan
    3 Le baiser du diable, par Jeanne d’Antin
    4 L’impossible rendez-vous, par Jacques de la Roche
    5 L’éternelle souffrance, par Jacques de la Roche
    6 Rencontre d’un coeur, par Peggy Sullivan
    7 Une vie perdue, par Jeanne d’Antin
    8 Route pour deux, par Peggy Sullivan
    9 Coeurs à l’épreuve, par Jeanne Franson
    10 Le fantôme aux souvenirs, par Jeanne d’Antin
    11 Les dés ne sont pas toujours jetés, par Jeanne Franson (1957)
    12 Monsieur mon mari, par Jeanne Franson

  • Les Presses du Mail

    Maison d’édition certainement fondée par Jean Cau (homonyme de l’écrivain) en 1959 à la suite de la S.N.E.V. et en parallèle du Livre Artistique. Peut être en rapport avec les éditions des Presses de la nuit et Jacques-Henri Juillet. Patrick Garnot aurait aussi participé à l’affaire.
    Certains titres viennent tout droit des éditions André Martel, où Cau fût directeur littéraire…


    Le maquettage et l’épaisseur des volumes ressemble étrangement à ceux du Fleuve Noir qui sortait mensuellement trois ou quatre ouvrages à fort tirage. Tentative de concurrence ?
    Une partie des titres est illustrée alors par Alain Gourdon dit Aslan, alors que son frère Michel travaillait pour le Fleuve Noir … Tentative de concurrence encore ?

    L’aventure ne dure que trois ans et une trentaine de titres, dont les magnifiques illustrations d’Aslan sont présentées ici… Notez que Serge Vialis, illustrateur de presse, a contribué aussi pour quelques covers.


    Je ne connais que cinq ouvrages parus aux Editions du Livre Artistique, des auteurs prolifiques Maurice Dekobra et Karl-Heinz Helms-Liesenhoff, en existe-t-il d’autres ?

    Indice : 5/10

  • Jacques-Henri Juillet

    Auteur et éditeur, Jacques-Henri Juillet (1919-1989) a publié en majorité des romans à tendance érotique comme celui en présentation. On le retrouve ici et là dans la production littéraire parisienne entre 1952 et 1960 sous divers pseudonymes comme Rick Arnold, Yann R.Patrick, Yannick Williams, Carol Paterson, Roland Patrick, ou encore Jacques Marlet …


    Maintes fois condamné par la censure, il écrit aussi des livres publiés chez les éditions le Condor, le Grand Damier, et l’Arabesque. Il est éditeur pour les éditions Le Styx et Les Presses de la nuit où son pseudonyme de Heinrich Yullet ne trompa personne …

    La guerre en dentelles (tome 1) est un roman paru aux éditions Patrick Garnot en 1956, tirage sur papier bouffant alfa, avec une magnifique couverture d’Aslan. Le tome 2 n’est-il jamais paru ??

    Indice : 6/10.

    … en passant, une découverte de Tonton Pierre sur Lit Pop’, cette magnifique couvrante signée Roland Patrick et illustrée par Jihel … en anglais dans le texte, please !

  • Pulps Flamands

    A partir de 1954, la Belgique et les Pays-bas nous ont gratifié de petites collections policières, issues en majorité de traductions d’auteurs anglais ou américains. Ces productions sous forme de petits formats ont la particularité de reprendre souvent des dessins parus en France auparavant.

    En présentation ici, deux séries, Vamp (éditant en grande partie les œuvres de Mickey Spillane) et Faun (celles de Conald Leüger).

    Ainsi au fil des couvertures peut-on reconnaître des illustrations originales tirées de magazines américains, mais aussi de collections bien françaises comme Agents secrets contre X, Les Nymphes ou encore Arabesque Légère (dont les dessins d’Aslan ont été largement réutilisés).

    Même Jef de Wulf n’y échappe pas avec un de ses originaux parus aux éditions Pont neuf repris dans la série Vamp. Une curiosité pas si étonnante que cela quand on connait les passerelles entre certains éditeurs (Grancher, Dermée, Pinaud etc…) et des éditions parues en Flandre.

  • Société Nouvelle des Editions Valmont

    Créee en 1958 à Paris, la S.N.E.V. fît paraître quelques courtes séries d’ouvrages mais qui méritent d’être présentées ici pour leurs superbes couvertures signées en grande partie par Aslan et Jacques Thibésart, mais aussi Brantonne et Jef de Wulf.

    On peut voir ici la série du « Tour du monde en 80 romans » chère à Maurice Dekobra, la série reprise de chez André Martel du « Commandant René » revue et corrigée, ainsi que certains titres d’une série pseudo-érotique où on retrouvera un titre d’André Héléna.

    Cette maison d’édition changera de nom en 1960 pour devenir « Le Livre Artistique » et publiera une quinzaine de livres illustrés aussi par Aslan.

    Indice 6/10.

  • Editions Grand Damier – Top Secret

    Collection des Editions Grand Damier dirigée par Edmond Nouveau, voici la collection Top secret-Espionnage :

    Reprenant le look de la collection « Le désir et l’amour » avec ses carreaux noirs et rouges dans les premiers numéros, la série devient classique dans sa présentation avec de superbes couvertures du grand Aslan à partir du n° 18. Cette collection n’eût pas le même succès que la série Espionnage du Fleuve Noir, faute de grand auteurs.

    A noter la grande présence d’un romancier prolifique, Jacques Dubessy qui signe sous son pseudonyme de Slim Harrisson.
    Livres peu collectionnés, que l’on trouve encore assez facilement. Indice 4/10.

    Grand Damier – Collection Top Secret – Espionnage

    1 – Défi à la mort – Marc Hely
    2 – Ombres chinoises – Slim Harrisson
    3 – Plans diaboliques de Slim Harrisson
    4 – Chantier spécial n° 7 – Luc Marny
    5 – Cruelle mission – Jerry Holsen
    6 – Discrétion assurée – Slim Harrisson
    7 -La piste du diable – Slim Harrisson
    8 – La mort s’impatiente – Slim Harrisson
    9 – Atomes à vendre – Henri Chamelet
    10 – Echantillon gratuit – Slim Harrisson
    11 – A toute vitesse – Slim Harrisson
    12 – Signe en pointillé – Dominique 12
    13 – Rendes-vous obscurs – Maurice Limat
    14 – Le diable à sept queues – Henri Chamelet
    15 – La bombe humaine – Slim Harrisson
    16 – Silence… on tue ! – Henri Chamelet
    17 – …Sans espoir ! – Maurice Limat
    18 – Les vautours de la nuit – Slim Harrisson
    19 – Ramenez-la vivante – Slim Harrisson
    20 – Un certain Monsieur X – Henri Chamelet
    21 – Passez la monnaie – Slim Harrisson
    22 – Le messager de minuit – G. Dejean
    23 – Du carburant pour Lucifer – Slim Harrisson
    24 – Nuages de mort – Maurice Limat
    25 – Bouche cousue – Slim Harrisson
    26 – Match en nocturne – Maurice Limat
    27 – Contre la montre – Le Fakir
    28 – Alerte au 2° bureau – Le Fakir
    29 – Section suicide – Slim Harrisson
    30 – Sec… et à l’eau – Le Fakir
    31 – non référencé
    32 – Objectif… canal – Slim Harrisson
    33 – Entrez… dans la danse – André Héléna
    34 – Portez… Armes ! – Le Fakir
    35 – Niet ! – Slim Harrisson
    36 – Fusée… Vol ! – Le Fakir
    37 – Histoire de mourir – P. Franck Fournel
    38 – Un diesel à la clé – Le Fajir
    39 – Massacre au claie de lune – Henri Chamelet
    40 – 2° bureau contre inconnu – Le Fakir
    41 – Le tout pour le tout – Slim Harrisson
    42 – Mission en rouge – Maurice Limat
    43 – Suite en trois rafales – Henri Chamelet
    44 – Le Major à l’index – Le Fakir
    45 – Circuit fermé – Slim Harrisson
    46 – N’y touchez pas – Slim Harrisson
    47 – Secret bien gardé – P. Franck Fournel
    48 – Le festival des espions – Le Fakir
    49 – L’espion des pyramides – Yves Dermèze
    50 – Sans billet de retour – Slim Harrisson

  • Editions Styx et Torrent – Aslan

    Issues de collections d’éditeurs parisiens de la fin des années cinquante, les éditions Styx et Torrent (collection « Starlette »), voici quelques belles couvertures signées Alain Gourdon, plus connu sous le nom d’Aslan.
    Les Editions Styx (même adresse que les Editions Presses de la Cité) publièrent deux collections sous l’égide de Jacques-Henri Juillet, « Les fruits verts » et « Le tout du monde en 80 femmes » dont de nombreux volumes furent censurés.

    Ces ouvrages, souvent vendus sous le manteau, ne sont pas faciles à trouver. Les nombreux collectionneurs des années 70 et 80 ont aussi effectués des razzias, c’est pourquoi ces livres deviennent de nos jours de plus en plus rares.

    Indice 6/10.

  • Arabesque – Collection Légère 1954-1956

    En hommage au grand Aslan (Alain Gourdon – frère de Michel), la suite des covers des éditions Arabesque avec la collection dite « Légère » :

    Deux premiers titres au printemps 1954, puis un second en Novembre (?) dont la couverture est encore signée A. Gourdon, ensuite un rythme plus ou moins régulier jusqu’en Octobre 1956.
    Certains de ces titres furent réédités dans la collection « Arabesque Parme« . La numérotation n’est pas facile à comprendre (deux numéros 9 – le titre « Macadam sérénade » est présent deux fois ??) et pas mal de titres furent interdits de vente aux mineurs, d’exposition et d’affichage.


    Peut être les plus belles illustrations d’Aslan (dont je ne doute pas que certaines sont de ses frères Gilles ou Michel …), malheureusement il manque ici encore le n°11.

    Pour la collection complète 8/10.

    1 Pas tellement ingénue – Max de Saint-Yves (1954)
    2 Sérum de volupté – Géo Marc
    3 Les belles jambes – Jean Normand
    4 Folies sous le chapiteau – Géo Marc
    5 Macadam sérénade – Paul S. Nouvel (1955)
    6 Vous serez nue mercredi soir – Max-André Dazergues
    7 La croisière de la chair – Francis Richard
    8 Frénésie orientale – Stany Santos (interdit par arrêté du 3 nov. 1955)
    9 Passions slaves – Olga Vérine (interdit par arrêté du 3 nov. 1955)
    10 La reine du strip-tease – Olivier King (interdit par arrêté du 20 juillet 1956)
    11 Libertinages en campagne – Ray Stones
    12 Pour l’amour de Chinchilla – Jean-Michel (interdit par arrêté du 19 mai 1956)
    13 Charnellement vôtre (Leïla) – Paul S. Nouvel (interdit par arrêté du 19 mai 1956)
    14 Amours, délices et drogue – Jean-Michel
    15 Les tentations de Rosie – André Dinar
    16 Vénus des neiges – Yann R. Patrick (interdit par arrêté du 23 novembre 1956)
    17 La belle campeuse – Paul S. Nouvel
    18 Allo ! Amour 00-00 – Ray Stones (1956)
    19 Espiègleries – André Dinar
    20 Idylle à Nogent – Paul S. Nouvel
    21 Les caprices de Marlène – Géo Marc
    22 Macadam sérénade (bis) – Paul S. Nouvel
    23 Ange et démon – Marceline
    24 Une fille des rues – Manuel O’Sarah
    25 Vous serez nue mercredi soir (bis) – Max-André Dazergues
    26 L’incorrigible Gina – André Dinar
    27 Mascarade galante – Dora Cristobal
    28 Coup de foudre ! – Georges Roques

  • Arabesque Frayeurs – Aslan

    Curiosité que ces deux séries d’ouvrages parues aux Editions Arabesque entre 1954 et 1956 et qui n’eurent pas de suite : la collection Arabesque Charme et Arabesque Frayeurs :


    Seulement trois titres pour la collection « Charme » et cinq pour la collection « Frayeurs » … Peut être que l’éditeur Edmond Nouveau avait d’autres priorités (en particulier la collection Arabesque Espionnage).

    En tous cas, c’est bien dommage pour nous car les illustrations d’Aslan étaient remarquables. Et le titre « La révolte des spectres » de Maurice Limat un chef d’oeuvre !

    Indice pour les huit ouvrages : 6/10.