• De tout un peu : Curiosa /22

    En cet été pluvieux, rien de tel que quelques belles couvertures pour que le moral remonte …

    Découvrez au hasard un dessin de Jihel paru chez Magnard, un Fantôme de l’Opéra par Félix Lacroix, une mini-collection Insomnies parue en 1945 chez Monde Presse avec une couverture de Jean David, et puis encore Alex Pinon aux Presses Mondiales … et une Corrida chez les ploucs de Pépé Larista (quel joli titre … !)

    Indice 7/10.
    Nota : Pour des raisons de mise en page, certaines échelles ont étés modifiées.

  • Alex Pinon

    Je me propose de faire une courte rétrospective des travaux du dessinateur Alex Pinon (1900-1961 ?), dont fort peu de renseignements sont disponibles, sinon ses remarquables dessins parus entre 1953 et 1960. Il semble qu’il ait fait de la typographie à ses débuts, puis des dessins de mode avant guerre et de la publicité.

    – Chez André Martel (Givors) dans la collection Horizons du monde (1953), puis dans une collection vouée à la seconde guerre mondiale (1955) et enfin la collection Votre bonheur (1956) :


    – Les plus perspicaces d’entre vous reconnaitront son trait dans des collections déjà présentées sur le blog, comme Espions et agents secrets (Le Trotteur 1952-1954), la collection Le Roman de choc (Le Trotteur 1953-1954), la collection Agents secrets (Le Trotteur 1954), la collection Paprika (Le Trotteur 1954-1955) et bien sûr les collections Miss One Shot et Le Jaguar (Sogedide 1955-1956) qu’il dessine intégralement.

    – Chez Roger Dermée encore avec les superbes illustrations des collections Western et Jolies filles (Le Condor), les Romans en Image, série Amour-Espionnage, les Grands romans noirs dessinés (1953), et enfin les Grands romans d’amour en image (Le Fétiche 1953) :


    – Alex Pinon a aussi dessiné quelques rares couvertures de la collection Top-secret à partir de 1954 (Editions du Grand Damier dirigée par Edmond Nouveau), ainsi que quelques playmates dans la collection Elles et nous.

    – Toujours chez Roger Dermée à travers de petites maison d’éditions telles Ciel du Nord (1953), Presses Mondiales (1954) puis Nouvelles Presses Mondiales (1954-1955) :


    – Aux éditions du Siamois pour la série du Borgne gaucher écrite par Peter Kenlay (qui se cache sous ce pseudo ? peut être Georges Esposito alias George Maxwell) en 1954 :


    – Dans la collection Espionnage – en rouge et noir (comme toutes les collections espionnage de l’époque) parue aux éditions M.D. (Marcel Dauchy, Lille-Paris) en 1957 et écrits certainement tous par Jacques Dubessy :


    – La même année, il réalise de superbes couvertures pour André Martel et sa collection Mes Espionnes (les aventures du Commandant René).

    – Enfin dans diverses maisons telles les éditions du Dauphin (1950 dans le livre mais plus certainement 1956), Hemma (livre pour la jeunesse – 1956), le Faucon noir (qui renait de ses cendres pour quelques titres – 1956), les éditions Patrick Garnot et Ventadour (1956), et enfin les éditions Thill de Belgique (1959-1960) :


    Voilà un aperçu du travail de ce dessinateur hors-pair, tous renseignements sur l’homme et toute nouvelle couverture non présentée ici sont les bienvenus !

  • Commandant René – André Martel

    Voici une courte série de livres parue aux éditions André Martel et nommée « Missions spéciales » ou « Mes espionnes » sous des couvertures sublimes signées Brénot et Brantonne pour la première et Alex Pinon pour la seconde.

    Parus entre 1951 et 1957, ces ouvrages retracent les aventures d’un certain Commandant René (en hommage à René Mouchotte, aviateur remarquable de la seconde guerre mondiale qui publia ses carnets chez Flammarion en 1949). Un ouvrage sortira en 1961 aux éditions Le Livre Artistique.

    L’auteur n’est autre que Jacques Dubessy, romancier prolifique qui sévit aussi sous le pseudonyme de Slim Harrisson ou Michael Loggan (avec Charles Exbrayat).
    Mais d’autres noms ont circulé : Henri Laur pour Pierre Caillens, ou Guy de Wargny et Henri Cerigny pour Pierre Turpin…

    Livres encore trouvables, indice pour la série complète 4/10.

  • Le Trotteur : Collections Miss One-Shot et Le jaguar

    Continuons avec deux courtes séries sorties dans la foulée : La collection Miss One-Shot et le Jaguar qui viennent compléter la collection « Miss Double-Shot » aux éditions du Condor (voir avant) :

     » La prodigieuse carrière d’espionne de l’infernale et diabolique créature
    qui porte le sinistre nom de Jaguar. « 

    L’auteur, George Maxwell alias Georges Esposito fût prolifique à travers Miss Hopy Travers qui achève ses victimes d’un simple shot …
    Bonne idée que ces vues à travers un trou de serrure mais d’autres y avaient pensé avant (voir ici …).

    En vérité le premier exemple date de 1920 avec le fabuleux dessinateur Gil Baer dans la série Le Petit roman policier parue chez Ferenczi (n° 46 Par le trou d’une serrure).

    Couvertures d’Alex Pinon quoi que pas toutes signées.

    Indice 5/10.

    … et pas qu’en littérature !
    Par exemple, cette affiche de cinéma date de 1946 …

    … ou ce polar américain de 1957.

  • Collection Les grands romans noirs dessinés, et autres … chez Dermée

    Une courte mais excellente série de fascicules au format 21 x 27 cm parus aux Editions des Presses Mondiales (Roger Dermée) à Paris entre 1953 et 1955 : la Collection Les Grands romans noirs dessinés.

    Couvertures remarquables d’Alex Pinon (mort en 1961), de Nik (Jacques
    Thibésart) ou d’Edmond Marculeta, illustrateurs de polars dans ces
    années là.

    « Exceptée la sobriété des couvertures de la
    Série Noire, l’époque est aux couvertures accrocheuses, aux pépées bien
    balancées et aux mauvais garçons, inspirées des paperbacks
    américains
    . »… affirmait la brochure de l’exposition à la Bilipo en
    2004.

    Source : Dictionnaire des livres et journaux interdits – Bernard Joubert
    Grands Romans dessinés (Revue censurée par arrêtés du 14 janvier 1954) –
    entre parenthèse l’illustrateur de la couverture :

    1 La môme Hopy se fâche – George Maxwell (Jean-Claude Forest)
    2 Voluptueuse espionne – Oscar Montgomery (Marculeta)
    3 Amours perverses – Michel Dahin
    4 Cette fille est sans pitié – George Maxwell (Jacques Thibésart)
    5 Elle ne perd pas son temps – George Maxwell (Marculeta)
    6 Blankie joue et gagne – Robert tachet (Gal)
    7 Du sang dans la sciure – (Jacques Thibésart)
    8 L’ange … est déchainé – Peter Viane (photoroman)
    9 Ah ! les vaches – Jim Schott (Gal)
    10 On liquide les espions ! – (Gal)
    11 Des lèvres à tuer … pour elles – André Héléna (Jacques Thibésart)
    12 Les filles me perdront – (Gal)

    13  Tout ça pour une
    fille – nouvelle d’André Héléna (Alex Pinon)

    No spécial recueil de 3 numéros :
    Les filles se fâchent (Alex Pinon)

     

                                                     ————————————————

    Suit à la même période la Collection Les Romans en image qui rassemblent plusieurs séries :
    Série amour espionnage (n° 1), Série
    drames de l’amour
    (n° 2, 3, 5, 7, 8, 10 et 11) et Série amour
    et police
    (n° 4, 6 et 9).
     

    1  Alerte
    au F.B.I. – George Maxwell (Alex Pinon)
    2  Les amants du lac  (Jacques Thibésart)
    3  Les gueux / Amours de
    soudards (Alex Pinon)
    4  Confession dans un
    massacre – Robert Tachet (Jacques Thibésart)
    5  Une fille perverse (Jacques Thibésart)
    6  Qu’est-ce qu’elle leur
    met !… – Robert Tachet (Jacques Thibésart)
    7  Le poids d’une trahison (Jacques Thibésart)
    8  Amour tragique
    Peter Viane (Jacques Thibésart)
    9  Fallait pas revenir
    – Roger Duchesne (Jacques Thibésart)
    10  Chéri, je
    t’attendais – Paul Saint Nouvel (Jacques Thibésart)
    11  Deux cœurs se
    rencontrent – André Héléna

    Merci à Hervé P. pour son aide.

                                                    ————————————————-

    Enfin parlons un instant d’une courte collection qui commence avec le même format et se termine au format livre de poche classique : la Collection Les Jours heureux.

    Pour finir un mystère enfin non résolu : la Collection Extra Dry  (le roman noir américain en images) avec une courte série à découvrir ici … Plagiat ou association ?

    Pas facile à dégoter de nos jours, pour les séries complètes 8/10.
    Merci à Tonton Pierre pour ses recherches et ses visuels.