Lady Fantôme

La « Lady Fantôme » en question, c’est une jeune femme au chapeau orange qui disparait alors qu’elle est la seule a pouvoir assurer l’alibi de Scott dont l’épouse vient d’être assassinée…
Mais pourquoi plus personne ne se souvient d’elle ?

Ce livre à suspense écrit par William Irish (pseudonyme de Cornell Woolrich) en 1942 parait chez Fournier-Valdès en France en 1948, traduit par Edmond-Michel Tyl. C’est un grand classique de la littérature policière.

                                 Edition originale 1942                Pocket 1944

Bizarrement, sur la couverture de l’édition pocket américaine parue en 1944, on trouve un sous-titre en français dans le texte : « Cherchez la femme ».

Un film sera immédiatement produit par Hollywood en 1944 dirigé par Robert Siodmak (titre en français : Les mains qui tuent).

Indice 8/10.

Laisser un commentaire