S.E.P.E.

La S.E.P.E. (Société d’Editions et de Publications en Exclusivité) est certainement née pendant la guerre en 1942. Elle publie à Paris pendant une dizaine d’années quelques collections dont certaines connues pour leurs auteurs.

Ainsi a déjà été traité ici la série Le Bandeau Noir aux remarquables couvrantes de Georges Sogny.

Une de ses collections phare est la collection « Starlett » qui réédite à partie de 1947 des titres déjà parus avant guerre, et tournée vers les classiques avec de superbes couvertures de Gaston de Sainte-Croix et de S. Monin :

La S.E.P.E. publie encore une série de cape et d’épée illustrée par René Brantonne :

Sa collection « Labyrinthe », d’ordinaire aux couvertures non illustres, est plus connue pour les ouvrages de Léo Malet fort recherchés encore de nos jours, avec quelques couvertures en couleur par Monin et Sainte-Croix :

N’oublions pas cette étrange collection « France-Angleterre » ou le principe est de publier dans un seul volume un auteur français et un auteur anglais (pas simple à trouver…on note beaucoup de titres identiques à la collection Le Labyrinthe) :

Hôtel Geneva
/ John NOTLEY – La nuit des angoisses / Thomas NARCEJAC
Traites sur
la mort / Yves FOUGERES – L’inspecteur et les J3 / H.G. VIOT
L’assassin
tue après la mort / Pierre VENCE – N’accusez personne / Yann LE CŒUR
Le fil
d’Ariane / E. C. R. LORAC – Le squelette dans l’armoire / Stuart GRANT
Le linceul
du peintre / E. C. R. LORAC – Du sang sur Grasse / Mario BÉRAUD
Ne craignez
plus… / Leslie EDGLEY – Meurtre au palais / Marc LUSSAN
Le crime de
La Coudraye / Georges RHODY – L’horloge sonne minuit / Patricia WENWORTH
Le tour est
joué / Gérard MONETAY – Le mort de St-Magloire / MARTINE VELLUET
Le frisson
noir / Constance et Gwenyth LITTLE – La poursuite de l’étoile / Didier STEFAN
Mr Flip
ignorait sa mort / Jean LE HALLIER – Crimes sur la rade / Georges VALBONNE
5 ôté de 7 /
Stuart GRANT – La 13ème balle / Marcel F.
Les souris
de Catalogne / Gérard MONETAY – La suite du chapitre à demain / Charles de RICHTER

Enfin, la série « Le pouce, l’index et le majeur » avec Jean le Hallier comme auteur ne comprend que quelques titres, est complétée par Maurice Dekobra, et signe la fin des publications :

Toute couverture non représentée ici est la bienvenue.

Laisser un commentaire